Les verres photochromiques : utiles, indispensables ou gadget ?

Les verres photochromiques : utiles, indispensables ou gadget ?

Voici un article un peu technique et qui ne concerne pas tout le monde. J’ai néanmoins voulu écrire un article sur le sujet car la question m’est posée assez souvent.

Les verres photochromiques c’est quoi ?

En situation « normale » ces verres sont clairs, ils deviennent plus sombres quand ils sont exposés à la lumière du soleil et la couleur s’adapte en permanence à la luminosité. Pour faire simple ce sont des verres dont la couleur varie en fonction de l’exposition aux UV.  Plus les rayons ultraviolets sont forts, plus vos verres seront foncés.

Vous êtes exposés aux UV,  le verre s’assombrit, vous vous mettez à l’ombre le verre reprend sa teinte normale.

Il faut bien se rappeler que les rayons ultra-violets sont des rayons invisibles. Les verres photochromiques protègent vos yeux de l’éblouissement mais en plus ils ne laissent passer aucun rayon UV (UVB ou UVA).

Qui peut ou doit porter des verres photochromiques ?

verres photochromiques
verres photochromiques utiles ou gadget

Ces verres sont d’abord « obligatoires » pour les personnes photo-phobiques. En effet une personne atteinte de photophobie craint la lumière parce qu’elle souffre de douleurs lorsqu’elle est exposée à la lumière. L’utilisation des verres photochromiques règle ce problème très désagréable. Dans la réalité cette « maladie » n’est pas fréquente.

Les verres photochromiques sont aussi utiles pour les personnes travaillant toujours à l’extérieur, les agriculteurs et maraîchers par exemple. 

Peut-on installer des verres photochromiques sur tous types de monture ?

La réponse est clairement oui.

Les verres photochromiques existent pour toutes les catégories de verre ?

Historiquement le traitement photochromique a été utilisé pour les verres minéraux (vers 1960) Aujourd’hui ce traitement est disponible pour toutes les catégories de verre (minéral, organique ou verre en polycarbonate)

Les verres photochromiques s’adaptent aussi à toutes les corrections et donc aussi bien aux verres progressifs qu’aux verres unifocaux.

Les verres photochromiques et la conduite automobile

La recherche des verriers progresse en permanence. Aujourd’hui les verres photochromiques apportent un grand confort de conduite. En portant ces verres votre environnement lumineux restera constant en permanence. Attention il existe 2 gammes de verres photochromiques : les premiers, historiques, ne se teintent pas en voiture car le pare-brise limite la transmission des UV. La seconde gamme plus récente, se teinte derrière le pare-brise. Mais elle garde une légère teinte résiduelle de 10% quand elle est au plus clair.

Mon avis sur ces verres.

Je suis pushing sur de nombreux traitements des verres, traitement durci, traitement anti-reflets, traitement anti-lumière-bleue, par exemple. Je suis aussi adepte des verres polarisés, par contre, pour le moment, je ne préconise que très rarement les verres photochromiques. Je considère qu’ils sont réservés à des personnes très précises ou à des métiers 100% plein air.

verres photochromiques

28 avril 2017 | Marie Morvan | Verres  Aucun commentaire



Le choix des verres pour les lunettes solaires

Le choix des verres pour les lunettes de soleil

verres de lunettes de soleil
Le choix des lunettes de soleil est important, à la fois pour le look mais aussi pour le choix des verres

Beaucoup de personnes portent des lunettes de soleil surtout pour le look. Je vais bientôt écrire un autre article sur ce sujet qui est effectivement passionnant et important.

Mais aujourd’hui je vous parle uniquement du choix des verres et de la protection des yeux

Choix du type de verres

Les 3  catégories de verres : minéraux,  organiques ou polycarbonate peuvent convenir pour vos lunettes de soleil. Chaque catégorie a ses avantages et ses inconvénients.

  • Le verre minéral est plus lourd, casse plus facilement mais ne se raye pas vite (c’est un avantage sur la plage). Le verre minéral bloque les UVB mais il faut lui appliquer un traitement supplémentaire pour bloquer, 100% aussi, des UVA. A cause du poids les verres minéraux sont très peu utilisés pour les lunettes de soleil. Il ne faut jamais faire le choix des verres métalliques pour les lunettes de soleil des enfants (risque en cas de casse)
  • Les verres organiques bloquent 100% des UVA et UVB si l’indice de réflexion est supérieur ou égal à 1,6. C’est un bon choix et le choix le plus fréquent. L’inconvénient majeur, il se raye assez facilement.
  • Les verres polycarbonates sont un bon choix, ils bloquent « naturellement » 100% des UVA et UVB, seul inconvénient : le risque de rayure.

Globalement, 90% des lunettes de soleil que je vends sont équipés de verres organiques. 

Le traitement UV des lunettes de soleil

traitement anti-reflet lunettes de soleil
Marie a choisi des lunettes de soleil avec un traitement anti-reflet

C’est capital. 100% des mamans mettent de la crème solaire sur le visage et le corps de leurs enfants, c’est bien. A contrario assez peu de mamans imposent le port de « bonnes » lunettes de soleil à leurs enfants.  Et pourtant la protection des yeux est au moins aussi importante que la protection de la peau.

En général il est assez facile de convaincre les jeunes de porter des lunettes solaires. Cela leur donne un look « d’acteur », profitez-en !

Mais attention au traitement UV. Certaines lunettes de soleil achetées sur des marchés par exemple laissent passer 100% des UV. C’est criminel ! Vérifier le niveau de protection UV, par exemple avec la norme CE. 

La couleur des lunettes de soleil

La couleur n’a rien à voir avec le traitement anti-UV. Nous sommes ici sur un critère totalement différent. Plus les lunettes sont sombres, moins vous serez éblouis. Nous ne parlons pas des rayons ultraviolets (les UV) mais des rayons visibles.

Les lunettes solaires sont classées par catégories, de la catégorie 1 ou classe A : verres légèrement teintées, à la catégorie 4 ou classe D, verres très teintées, ne laissant passer que très peu de lumière visible.

N’utilisez JAMAIS des lunettes solaires de catégorie 4 pour conduire.

Pour faire simple, le choix des lunettes de soleil de catégorie 3 convient pour tous.

Les lunettes bas de gamme sont souvent efficaces dans ce domaine mais je le répète une fois de plus elles peuvent se révéler catastrophiques au niveau des UV

Le traitement des verres solaires :

Je vous présente le traitement antireflets et le choix des verres polarisants qui n’est pas un vrai traitement mais une méthode de fabrication différente

Le traitement antireflet :

Pour les lunettes de vue je propose presque systématiquement le traitement antireflets et ceci sur les 2 faces. Pour les solaires c’est différent. Il ne faut réaliser le traitement antireflet qu’à l’intérieur des lunettes.

En effet le traitement antireflet à l’extérieur des lunettes favoriserait l’entrée de la lumière alors que l’objectif est justement de réduire la quantité de lumière qui arrive jusqu’à l’œil.

Le traitement antireflet sur la partie intérieure est particulièrement utile, ce traitement empêche la lumière de revenir vers l’œil.

Je préconise systématiquement le traitement antireflet du côté intérieur des verres.

Les verres polarisants

Les verres polarisants apportent un vrai plus dans certaines situations. En fait ces verres bloquent la lumière réfléchie par le sol, une route mouillée, la neige, etc…

Si vous optez pour des verres polarisés ou polarisant (les 2 mots peuvent se dire) vous augmentez beaucoup votre sécurité en cas de conduite, mais vous aurez aussi un confort visuel supérieur. Ces verres sont aussi particulièrement intéressants si vous faites des sports nautiques et à la neige ; ce sont de vrais verres anti éblouissements.

Sans rentrer dans le détail de fabrication, on peut dire que les verres polarisants contiennent un film composé de plusieurs couches. On ne peut pas vraiment parler de traitement de verres mais de choix de verres « spéciaux »

Les lunettes de soleil sont indispensables pour vos yeux et pas uniquement en été.

Choisissez de vraies lunettes protectrices

12 avril 2017 | Marie Morvan | Verres  Aucun commentaire



Lunettes: comment s’adapter aux verres progressifs

Comment s’adapter aux verres progressifs?

Vous ne voyez pas très bien ni de près ni de loin et devez passez aux verres progressifs. Ce n’est pas complètement évident! Je vous donne quelques conseils ci-dessous.

Des verres progressifs pourquoi ?

Commençons par présenter les 3  catégories de verres  les verres unifocaux qui ne traitent qu’un problème visuel, les verres progressifs qui permettent d’améliorer, à la fois,  la vue de près (presbytie) et de loin (myopie) et les verres dégressifs spécialement adaptés pour certains usages : lecture et ordinateur par exemple.

Les verres progressifs ont fait leur apparition assez récemment. Par le passé les personnes portaient des lunettes à double foyers, plutôt inesthétiques et ne réglant pas tous les problèmes.

Dans les verres progressifs la partie basse du verre est adaptée à la vision de près, la partie haute permet de bien voir de loin. La partie centrale du verre est assez complexe, elle permet une vue correcte à mi-distance et elle permet une transition douce entre la vue de loin et la vue de près.

Les verres progressifs doivent être bien adaptés à votre vision

Je conseille toujours à mes clients de faire une nouvelle visite chez l’ophtalmo avant de passer aux lunettes progressives.  Mais cette visite ne suffit pas, le rôle de l’opticien est aussi déterminant .Les lunettes progressives exigent des mesures très précises :

  • Un bon centrage
  • Une bonne analyse de la distance lunettes-œil
  • La position des lunettes sur le nez

Des astuces pour mieux s’adapter aux verres progressifs ?

verres progressifs
Les verres progressifs apportent un vrai confort de vision, encore faut-il s’y habituer!

L’adaptation est variable suivant les personnes et parfois suivant l’âge. J’ai des clients qui s’adaptent dès le premier jour et d’autres qui mettent un peu plus de temps à les adopter

Voici les conditions pour faciliter l’adaptation :

1 : Si vous devez passer aux verres progressifs, n’attendez pas.

Plus la différence de correction entre le haut et le bas du verre est petite et plus c’est facile de s’adapter.

2 : Portez régulièrement vos lunettes progressives

Si vous ne portez qu’occasionnellement vos lunettes progressives le temps d’adaptation sera beaucoup plus long. En fait le port des lunettes progressives impose de changer quelques habitudes, par exemple pour regarder le sol, pour monter des escaliers….

3 : Pour regarder au loin, garder la tête bien droite.

Vous regarderez par le haut de vos lunettes

4 : pour regarder la terre vous ne devez pas baisser les yeux mais de préférence baisser la tête.

En effet si vous baissez les yeux vous serez dans la zone de lecture c’est-à-dire 30 à 40 cm. Le sol sera flou !

Un des problèmes que rencontrent toujours mes clients c’est comment monter les escaliers. Nous avons tous tendance à baisser les yeux quand on monte un escalier. Avec des verres progressifs il faut baisser la tête pour regarder avec la zone centrale du verre

5 : Evitez de regarder sur les côtés

Nous parlons ici de vision périphérique. La solution est de tourner la tête et de ne pas tourner les yeux. Vous regarderez toujours au milieu de vos verres et non sur les bords. Ceci pose parfois un vrai problème pour la conduite automobile pour certains de mes clients.

verres progressifs Novacel
Après une phase d’adaptation, les verres progressifs, offrent un VRAI confort.

10 avril 2017 | Marie Morvan | Verres  52 Commentaires



Comment choisir les verres de lunettes

Comment bien choisir ses verres de lunettes de vues ?

Aujourd’hui je vais vous parler du choix des verres de lunettes. Ce sujet est très vaste, ce premier article sur le sujet ne parlera que des matériaux utilisés dans la fabrication des verres de lunettes. D’autres articles viendront bientôt pour parler en particulier des traitements des verres.
Le choix des verres est très technique. Depuis quelques décennies les verriers ont fait des progrès considérables. La recherche et développement est très développée dans ce domaine et aujourd’hui vous pouvez choisir des verres qui apportent beaucoup de confort visuel et qui s’adaptent aux besoins de chacun.

Par expérience je sais que la majorité des porteurs de lunettes s’intéressent de très près au choix des montures mais font en général confiance à l’opticien pour le choix des verres. Ils ont raison, le choix des montures est très personnel, le choix des verres est plus disons « professionnel »
Une information minimum est néanmoins intéressante, d’où cet article.
Il y a trois types de verres correcteurs, les verres minéraux, les verres organiques ou verres plastiques et les verres en polycarbonate

Le verre de lunette minéral

C’est le « vrai » verre, il est lourd et fragile. Il est résistant à la rayure mais se casse facilement. Il est interdit pour les enfants car trop risqué en cas de casse (risque de blessure et de blessure de l’œil en particulier).
Il a des avantages comme la pureté de l’image qu’il émet, la finesse du verre, il a un indice très élevé. Il est résistant aux conditions extrêmes comme les agressions chimiques, les fortes températures … ne pas hésiter à demander ce verre si vous travaillez dans un milieu très chaud ou chargé d’émanations chimiques.

Il permet aussi les très fortes corrections.

Il filtre de 50 à 60 % des UV.

Le verre de lunettes organique

verres organiques essilor

Il existe plusieurs types de verres organiques en fonction du fournisseur choisi. Ils rivalisent tous pour vous apporter le maximum de confort et de correction.
Globalement les verres organiques sont très légers et très résistants aux chocs et à la casse.
Ils ne cassent pas mais se rayent facilement, il est nécessaire de leur appliquer un traitement de surface qui les durcit. On peut dire que ce type de verre est aujourd’hui le meilleur, le plus vendu et le plus conseillé. Il peut aller avec tout type de monture : plastique, métal, titane, percée (sans monture), nylor (demi-monture)…

Ils coupent de 90 à 95 % des UV.

Le verre en polycarbonate

C’est la dernière génération de verre organique. Il résiste bien aux chocs et aux cassures. Très rayable et dispersant plus les couleurs de la lumière, il est impératif de lui appliquer les traitements durci et anti-reflet.
Il est encore plus léger et plus résistant. Mais il est choisi surtout pour les lunettes de soleil et lunettes de sport.
Son seul défaut : il n’est pas adapté aux très fortes corrections, la vision pourrait ne pas être très nette avec le verre en polycarbonate, en effet ce type de verre à tendance à disperser les couleurs.

Il filtre de 99 % des UV.

Tableau comparatif : verres minéraux, verres organiques et verres en polycarbonate

Une synthèse étant plus facile à lire qu’un long discours, voici en résumé les avantages et inconvénients de chaque type de verre.

Type de verresAvantagesInconvénients

Verres minéraux Ne se rayent pas facilement

Préconisés pour les fortes corrections (le verre ne sera pas trop épais)

Compatibles avec tous les traitements (antireflets en particulier)

Verres plus fins que les verres organiques

dispersent moins les couleurs que les verres organiques

Résistent bien aux agressions chimiques

Ces verres cassent très facilement

Déconseillés (voire interdits) pour les enfants

Verres plus lourds que les autres

A ne pas utiliser pour les lunettes percées

Très faible correction contre les UV

Ces verres autrefois très distribués représentent aujourd’hui moins de 5% des ventes en France

Verres plutôt lourds

Verres organiques Verres légers, voire très légers et donc très confortables

Résistent très bien aux chocs

S’adaptent à tous les types de montures

Verres plus fins que les verres organiques

Un traitement “durci” s’impose

Pas ou peu de déformation géométrique

Peuvent être teintés dans toutes les couleurs

Conviennent mieux pour les verres progressifs

Ils filtrent mieux les UV que les verres minéraux

Ces verres se rayent très facilement (ils sont “tendres”)

Verres très épais en cas de correction élevée

Verres polycarbonates Verres les plus minces et les plus légers

Très résistants à la casse

Protection totale des UV

Recommandés pour les enfants (ne cassent pas, protection UV totale…)

Recommandés pour les lunettes sans montures (lunettes percées)

Très “tendre”, le traitement “durci” s’impose

Ne convient pas pour les fortes corrections

Qualité optique assez médiocre

Parfois aberrations chromatiques sur les bords

Il faut éviter de les “nettoyer” avec des produits chimiques

12 août 2016 | Marie Morvan | Verres  2 Commentaires