Une histoire d’armistice

Demain 11 novembre : frites obligatoires !

Aujourd’hui, 10 novembre, je ne vais pas vous parler de lunettes mais des 100 ans de l’armistice du 11 novembre 1918. C’est un petit article « familial » pour vous montrer comment on fête cet évènement, chaque année, dans notre famille et ceci depuis des décennies.

Dans notre famille les frites sont incontournables pour le 11 novembre !

La guerre 1914-1918 : une tuerie “horrible”

Pourquoi ? Je vous raconte cette belle histoire :

l'armistice
L’armistice 1914-1918 un souvenir inoubliable dans notre famille

Mon arrière-grand-père (du côté maternel) après avoir été brancardier est devenu cuisinier dans les tranchées !

Il était chétif, a d’abord été réformé mais il s’est battu pour être incorporé dans l’armée. D’après ma maman il a traversé cette guère sans jamais se plaindre et pourtant il avait pris « du plomb dans l’aile » comme il le disait (des éclats d’obus enlevés au couteau !)

Il nous a ramené de multiples histoires des tranchées. Ce grand père adoré par ma mère ne faisait JAMAIS d’excès…. Sauf le 11 novembre. Il allait aux monuments aux morts puis avec ses amis il faisait le tour des bistrots de notre petite ville. Il revenait un peu éméché et mon arrière-grand-mère faisait semblant de le gronder.

Puis c’était pendant au moins une heure des récits dit gentiment mais qui « affolait » ma maman. Il  racontait une histoire vécue : Les rats, la boue, les blessés, les morts, les copains, les « chefs », la gnôle…

Il nous a aussi ramené de cette guerre un souvenir qui est toujours dans la famille : une baïonnette allemande récupérée sur le cadavre d’un pauvre militaire « ennemi »

Le jour de l’armistice, il était donc cuisinier et il s’est « grouillé » de préparer des frites pour « ses » troupes. Ce fut une vraie fête et depuis 100 ans, dans la famille, nous conservons ce rite !

militaire
Il était beau mon arrière grand-père

Cette guerre très cruelle me rappelle aussi un souvenir d’un autre de mes arrière-grands-pères du côté paternel. Cette fois l’anecdote se passe le jour de la déclaration de guerre et non le jour de l’armistice. Ce paysan, prévoyant sa « mobilisation », a récolté, dans la journée,  à la faucille, un champ de 6300 mètres carrés d’avoine. C’est un record, mais il fallait récolter cette avoine avant de quitter sa famille (il avait 3 très jeunes enfants).

Ce type de souvenirs très personnels relativise pour moi et mes enfants les difficultés, parfois imaginaires, d’aujourd’hui !

La paix c’est notre chance !

Alors tous aux frites demain !

10 novembre 2018 | Marie Morvan | Non classé  1 Commentaire



https://www.annasam.fr/belles-lunettes-2018

Bonne année 2018, belles lunettes, bonne vue

bonne annéeJe suis heureuse de vous souhaiter une excellente année 2018, au niveau personnel, familial et professionnel.

Pour moi 2017 a vraiment été un plaisir au niveau professionnel. J’aime mon métier, je suis heureuse d’optimiser votre vue et de vous proposer des lunettes qui vous mettent en valeur !

Pour 2018 je veux encore peaufiner ma démarche à travers 4 résolutions principales.

Première résolution : Permettre à tous mes clients d’avoir la vue la meilleure possible.

Je travaille surtout et avant tout dans le domaine de la santé, la vue, c’est la vie ! Vous permettre d’avoir une vue optimale est mon premier objectif (depuis toujours).

contrôle de vue Nidek
Machine de contrôle de vue Nidek

Pour encore vous proposer un meilleur service j’ai fait fin 2017 l’acquisition d’une machine ultra perfectionnée : la NIDEK TS 310. Cette machine a été récompensée par un SILMO d’OR pour son innovation technologique lors du dernier salon professionnel de l’optique.

Je vous attends au magasin pour contrôler votre vue !

Deuxième résolution : Que vous soyez belles et beaux avec vos lunettes

belles lunettes
Choisissez bien vos montures de lunettes pour être très “belle en lunettes”

Vos lunettes doivent répondre à deux critères essentiels :

1) vous devez vous reconnaître, être à l’aise. Elles doivent vous correspondre en terme de personnalité. C’est pourquoi nous passons du temps ensemble pour les choisir : nous devons faire connaissance!

2) vos lunettes doivent vous mettre en valeur : le regard devient la star de votre visage.  Pour cela il faut respecter des règles de morphologie et de visagisme. Je suis là pour vous conseiller!

Chez moi vous trouverez de belles montures, créateurs ou vintage,  mais surtout des montures qui vous iront bien. Vous allez vous aimer en lunettes !

Troisième résolution : protéger votre vue maintenant et à l’avenir

Je suis souvent choquée de voir, en particulier des jeunes, négliger la protection de leurs yeux. C’est normal, à cet âge nous avons tous été inconscients. Mais la vie a changé, il est de plus en plus capital de protéger sa vue

La protection anti-lumière bleue

Vous êtes nombreux à passer chaque jour, des heures devant un écran (télé, ordinateur, téléphone portable….) protégez vos yeux en portant des lunettes spéciales anti-lumière bleue, elles ne sont pas chères, ou en rajoutant un traitement anti-lumière bleue sur vos lunettes de vue !

Le traitement Anti-reflets

Pour les lunettes de vue je propose presque systématiquement le traitement antireflets et ceci sur les 2 faces. Pour les solaires c’est différent. Il ne faut réaliser le traitement antireflet qu’à l’intérieur des lunettes.

Parfois certains clients pensent que le traitement anti reflets c’est du domaine du gadget. Eh bien non, avec le traitement anti reflets vous voyez mieux, vos yeux fatiguent moins,  en conduite de nuit vous serez moins éblouis, etc….

Des lunettes de soleil qui protègent réellement vos yeux

N’achetez pas des lunettes de soleil à la sauvette, surtout pour vos enfants. La protection du soleil est vraiment importante.

L’alimentation est capitale pour vos yeux.

Je vais essayer en 2018 d’insister sur une alimentation « favorable » à la vue. Chacun peut privilégier des fruits, légumes qu’ils aiment ou par exemple des œufs. Pour vos yeux pensez lutéine et xéaxanthine.

Quatrième résolution : Vendre surtout des montures fabriquées en France et vendre de plus en plus de montures  fabriquées en Normandie

made in normandie
Modèle Virginie de la marque Nathalie Blanc, fabriqué en Normandie

Je suis bretonne mais je suis tombée amoureuse de la Normandie (c’est vrai que le climat n’est guère différent !!!)

Je privilégie des montures fabriquées ici, en particulier les lunettes des marques Nathalie Blanc et Struktur qui sont made in Normandie

Mon désir de promouvoir la Normandie est prouvé par ma récente certification Normandie Qualité Tourisme. Cette certification, principalement orientée dans le domaine du tourisme vient de s’étendre aux autres activités. Annasam est le premier magasin d’optique certifié. L’objectif de Normandie Qualité tourisme est  de promouvoir la Normandie !

qualité tourisme normandie
Le magasin Annasam est qualifié qualité tourisme Normandie

Voilà mes résolutions. Elles restent dans la veine de ce que j’ai mis en place depuis le début de mon activité, mais pour 2018 j’accentue encore ces orientations

Bonne année

Marie

11 janvier 2018 | Marie Morvan | Choix de lunettes  Aucun commentaire



Article fin de challenge Anna-Sam

Article fin de challenge blog optique

Ouf, mon challenge est fini ! J’ai réussi à publier un article par jour durant tout le mois d’avril. Cela n’a pas été facile. Je pense que je réfléchirai 3 fois avant de m’engager à nouveau dans un tel défi.

Mais l’expérience a donné des résultats satisfaisant et a aussi, été gratifiant.

Les résultats du challenge :

Je vous présente ces résultats dans 3 domaines : l’évolution du nombre de visites sur mon site, les répercussions sur les réseaux sociaux (en particulier sur Facebook) et l’évolution des ventes. 

Les visites de mon site :

Mon site et mon blog n’étaient pas très connus. Cette publication régulière a permis un triplement du nombre de visites entre mars et avril (exactement +188%), j’en suis très contente. Je vais maintenant m’attacher à multiplier encore le nombre de visiteurs en utilisant de nouvelles méthodes dont certaines m’ont été inspirées par le challenge.

Les pages les plus visitées ont été, sans grande surprise, l’article d’Elisa la shoppeuse, la page d’accueil du blog, l’interview de Michel Dader et l’article concernant Marylin, la 2CV, mascotte d’Anna-Sam.

Le nombre de visites provenant d’appareils mobiles a explosé, tandis que le nombre de visites provenant de « desktop » a augmenté moins vite.

Réseaux sociaux.

Durant ce mois j’ai pas mal publié sur Facebook. Les résultats ont été très intéressants. Le nombre de visites de ma page Facebook a été multiplié par 6 et les like et les engagements ont aussi augmentés, à peu près dans les mêmes proportions.

Les ventes :

Les ventes du mois d’avril ont été tout à fait correctes. Elles n’ont par contre pas suivies une progression aussi forte. Ce n’était pas l’objectif de ce challenge et globalement je suis très satisfaite de l’ensemble des résultats qui m’encouragent.

Les aides extérieures dont j’ai bénéficiées

lunettes sol-amor
Michel Dader, le bavard, a accepté mon interview. Il a parlé en long et en large des lunettes Amor et Sol-Amor

Je remercie beaucoup Elisa pour son article sur le shopping à Douvres. J’ai beaucoup aimé son style et bien sur le contenu. Mes lecteurs ont aussi appréciés puisque c’est l’article du mois le plus lu. Le temps passé sur la page est aussi relativement long. J’ai pu faire une pause d’une journée grâce à Elisa, le seul regret, elle n’a pas voulu apparaître sur le blog ! Pourtant les lunettes lui vont à merveille !

L’interview de Michel Dader m’a aussi permis de souffler une autre journée. Vous avez été nombreux et nombreuses à lire son article. Vous y avez mis le temps !! Je vous avais prévenu, Michel est très très bavard.  Le temps de lecture a été de 3 fois et demie le temps de lecture moyen de mes articles.

Enfin Marie m’a proposé un article très complémentaire d’un de mes articles. Je parle de lunettes anti-lumière bleue et elle parle de son expérience; super

Merci à Elisa, Marie

et Michel !

Quelle suite à ce challenge ?

Tote bag anna-sam
Pendant le challenge, j’ai eu plus de visiteurs dans mon magasin et j’ai ainsi offert plus de tote bags Anna-Sam

Durant ce mois je vous ai « imposé » parfois des articles un peu techniques, sur les choix des verres par exemple : verres photochromiques, verres anti-lumière bleue…….

A l’avenir je vais essayer de vous proposer des articles plus girly,  moins informationnels. J’ai toute une liste d’articles possibles, par exemple comment se maquiller avec des lunettes. Mais je ne me sens pas complètement capable d’écrire un article « vécu » sur le sujet ! J’aimerai avoir des propositions de texte et de photos de vraies myopes ou de vraies presbytes, avec photos, bien sûr.

A vos « plumes » et à vos photos mesdames !

Globalement  je vais souffler, mais je vais continuer à poster, si possible, au moins un article par semaine pendant 3 mois.

Merci de m’avoir encouragé pendant ce challenge !

4 mai 2017 | Marie Morvan | Anna-Sam  Aucun commentaire



Une blogueuse parle d’ Anna Sam

Une Blogueuse parle des lunettes mode et vintage d’Anna Sam

modèle de lunettes Liege de Sol Amor
Cline blogueuse normande porte fièrement les lunette

Pensez-vous qu’il soit possible de trouver une personne plus accro aux lunettes que moi ?

Je ne le pensais pas jusqu’à la semaine dernière.

Et bien si! J’ai rencontré Céline qui est encore plus folle que moi des lunettes !

Je ne croyais pas que c’était possible !

Elle l’avoue elle-même, elle est « lunettes addict »

Céline, blogueuse normande, tient un blog superbe.

Je vous invite tous à vous rendre, sans plus tarder sur son blog, vraiment sympa.

Je vous conseille aussi de vous rendre sur l’article de lundi où elle parle d’Anna Sam et des lunettes vintage de mon magasin.

Céline a pour moi, toutes les qualités ou presque :

  • Elle est fille d’opticien et de ce fait connait toutes les ficelles du métier !
  • Elle a une correction de sa vue et elle porte donc des lunettes ou des lentilles.
  • Elle a besoin de lunettes mais de plus elle aime les lunettes
  • Elle pense, comme moi, que les lunettes sont un accessoire de mode incontournable

Les lunettes vintage d’Anna Sam

lunettes vintage Sol Amor
Cline et moi aimons beaucoup les montures d’inspiration vintage de Sol Amor

Céline est une « shoppeuse »

Elle a apprécié la gamme de lunettes Anna-Sam et en particulier mes lunettes vintage.

Dans son article particulièrement documenté, cool, sympa, elle parle des lunettes vintage (et elle les montre) et en particulier le modèle “Liège” de chez Sol Amor.

Dans son article on ressent le plaisir qu’elle a à porter de belles lunettes mais outre son goût pour cet accessoire de mode on ressent aussi sa connaissance de ce monde, normal elle était baignée dans cet univers de l’optique et des lunettes pendant toute son enfance.

Dans son article je relève quand même un début de mensonge : Elle parle d’une « JEUNE » opticienne, c’est vrai, c’est mon deuxième métier et je ne suis opticienne que depuis 3 ans. Par contre elle laisse entendre que je suis jeune, ce qui n’est plus tout à fait le cas, au moins pour mes enfants !

Là où nos passions se rencontrent véritablement c’est vraiment sur les lunettes vintage.

J’ai choisi cette spécialité pour mon magasin : Je vends toute catégorie de lunettes mais je suis passionnée par les lunettes anciennes, les vraies lunettes vintage. Je présente dans mon magasin des lunettes très anciennes, neuves ou d’occasion. J’adore restaurer de très vieilles lunettes, totalement uniques, au look irrésistible.

Je présente aussi des lunettes anciennes jamais portées

Enfin je vends des lunettes actuelles au look vintage.

C’est dans cette catégorie que je place les montures « Liège” de chez Sol Amor » qui ont fait tilter Céline.

En lui proposant d’essayer ces montures, je savais, qu’en théorie, elles n’étaient pas « totalement adaptées » à la forme de son visage. Mais comme je l’ai dit plusieurs fois sur ce blog, il faut « oser », ne pas s’en tenir uniquement au dickdat des visagistes !

Pour être belle, il faut aussi, parfois, être différente !

Céline a flashé sur ces lunettes qui lui vont à merveille.

Cerise sur le gâteau, elle est, aussi, une pro de la photo. J’adore ! Les photos de cette page ont toutes été prises par Céline !

Je suis contente de vous faire partager l’article de Céline et je vous attends au magasin pour essayer, vous aussi, des lunettes vintage

p

2 mai 2017 | Marie Morvan | Lunettes vintage  Aucun commentaire



Opticien à Douvres la Délivrande, bonne idée ?

Opticien à Douvres la Délivrande, bonne idée ?

pharmacie Lesage Douvres
La pharmacie Lesage est sans doute le bâtiment le plus photographié de Douvres

J’ai vécu ma jeunesse dans de petites villes en Bretagne. Par contre depuis que je travaille j’ai vécu dans de grandes métropoles : Paris puis Lille

Lors de mon changement d’orientation professionnelle j’ai choisi de vivre dans une petite ville. Je n’étais pas totalement certaine de mon choix. La vie est très différente dans une très grande ville et dans une ville de 5000 habitants.

Aujourd’hui je suis très satisfaite de ma décision et je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Douvres la Délivrande est une ville de 5000 habitants à proximité de Caen.

En choisissant d’implanter mon magasin et d’habiter dans une petite ville située à 13 km d’une grande ville je jouais sur les 2 tableaux. Si je ne me plaisais pas trop je pourrai toujours aller régulièrement à Caen.

Mais ce n’est pas le cas. Je me plais à Douvres la Délivrande, je me suis fait une foule d’amies et je trouve tout ce qu’il me faut dans MA ville.

Dans une ville de cette taille, tout le monde se connait plus ou moins. Nous ne sommes pas des anonymes comme dans les très grandes villes ou personne ne se connait et où on ne dit même pas bonjour à son voisin !

Douvres la Délivrande est une ville très dynamique où il fait bon vivre

L’évolution récente de la population de Douvres la Délivrande est impressionnante. Jusqu’en 1968 Douvres la Délivrande était une petite commune de moins de 2000 habitants. Depuis cette date la croissance de la population a été très rapide pour atteindre 5156 habitants en 2014. Cela s’explique, je pense, par la proximité de la ville de Caen mais, aussi, cela me parait évident, par les propres atouts de la ville et par le dynamisme de la municipalité. Obtenir un permis de construire en 5 semaines, c’est un exploit : bravo aux élus et aux services municipaux.

L’accueil à Douvres a été extraordinaire.

basilique Douvres la Délivrande
Une vue de la basilique de Douvres la Délivrande

Dans la page partenaires de mon site, j’ai présenté l’aide que m’ont apporté la CCI, le groupement des commerçants de Douvres, des commerçants bien installés…..

L’accueil des « institutionnels » a été super mais je me suis aussi sentie en phase avec la population elle-même. Je suis très bien intégrée et mes enfants aussi. Quelques exemples : mes enfants suivent des cours de voile, mon fils et mon conjoint apprennent la guitare, je donne moi-même des cours de couture, mes enfants vont de temps en temps à la piscine….

Moi qui pensait passer pas mal de temps dans la grande ville voisine, je n’y vais presque jamais : on trouve tout, ou presque tout, sur place, à Douvres !

D’ailleurs comme l’a écrit Elisa dans un article invité ; le shopping à Douvres vaut le détour.

A Douvres il y a une histoire intéressante, des monuments sympas !

Le débarquement a vraiment marqué l’histoire de « ma ville » Je conseille à tous ceux qui viennent visiter les plages du débarquement de faire un petit tour par Douvres, de découvrir son histoire et de visiter par exemple le musée radar de Douvres.

Que visiter à Douvres la Délivrande ?

La pharmacie Lesage, maison baroque, inscrite sur l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, située à 50 mètres de mon magasin, est vraiment splendide. Pendant l’été, je vois défiler devant mon magasin, des milliers de visiteurs tous équipés d’appareils photographiques sophistiqués.

Vous pouvez avoir une vue globale des monuments de Douvres en parcourant ce site :

Visitez :

  • La baronnie
  • La basilique
  • Le cimetière britannique
  • Le musée radar dont j’ai parlé ci-dessus

Et je vous invite, soyons modeste, à visiter le superbe magasin d’optique Anna Sam, place Lesage !

Il se trouve que j’ai créé mon magasin dans la maison d’enfance de Sylvain Lebel, un enfant du pays. Le nom de cet auto compositeur n’est pas suffisamment connu, par contre certains tubes qu’il a composés, comme Les bêtises chantées par Sabine Paturel le sont.

Je suis heureuse de travailler dans la maison de Sylvain, même si je ne le savais pas quand j’ai acheté  cet emplacement.

Douvres la Délivrande est située à 3 km de la mer.

Ce point est capital pour moi, une bretonne, totalement accroc à la mer. Cette proximité maritime me manquait vraiment depuis des années.

30 avril 2017 | Marie Morvan | Anna-Sam  Aucun commentaire



Histoire des verres correcteurs pour lunettes

Histoire des verres correcteurs pour lunettes

L’histoire des verres de lunettes est étonnement assez récente. Dès l’antiquité les écrivains parlent des problèmes de vue mais pas des solutions au problème. Il faudra attendre le 13ème siècle pour que les premières solutions « réelles » apparaissent et même beaucoup plus tard pour avoir des solutions « confortables »

Le scientifique Alhazen, pionnier de l’optique

Alhazen, scientifique égyptien, a écrit dans les années 1000 plusieurs ouvrages sur l’optique et fait avancer la science dans ce domaine.

Il a ensuite fallu attendre des années pour que les premières lunettes apparaissent en Italie au 13ème  siècle.  Ces premières lunettes sont d’ailleurs plus visibles sur des portraits de l’époque que dans les écrits. L’invention des lunettes a dû être plus empirique que scientifique.

Du 13ème siècle au 19ème siècle des évolutions lentes dans l’histoire des lunettes et des verres de lunettes

Au 14ème siècle les verres existants étaient « convexes et ne corrigeaient que la presbytie.

Il fallut attendre le 16ème siècle pour voir apparaitre les verres concaves qui corrigeaient la myopie.

En  France, les personnes aisées ont porté des monocles dès le 16ème siècle puis des binocles au 18ème siècle.

Puis, C’est à Morez, dans le Jura, que furent construites les premières lunettes « industrielles » au début du 19ème siècle

Durant toutes ces années les chercheurs ont travaillé sur les verres mais aussi sur ce qu’on peut appeler les « montures » pour apporter un confort dans l’utilisation de ces premiers outils de correction de la vue.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’histoire des lunettes je propose la lecture de cet article qui m’a beaucoup plu.

Au 20ème siècle, des progrès rapide dans l’industrie des lunettes et des verres

Les lunettes ont adapté leur forme actuelle dans les premières années du 20ème siècle. A partir de la fin de la 2ème guerre les évolutions ont été fulgurantes tant au niveau des montures que des verres.

Depuis environ 80 ans les créateurs ont fait des merveilles pour nous proposer des montures de plus en plus belles et de plus en plus confortables.

Mais pendant le même temps, les verriers ont, eux aussi, fait des progrès colossaux pour nous fournir des verres toujours plus performants, plus légers, plus adaptés aux différents problèmes (les verres progressifs par exemple).

Bravo à l’industrie du verre.

Quel avenir pour les verres de lunettes ?

verres de lunettes
Les fabricants de verres de lunettes ont fait de superbes progrès

L’avenir est, lui aussi, prometteur. Ainsi, par exemple, nous allons bientôt découvrir et porter des lunettes intelligentes.

On n’arrête pas le progrès !

Ce progrès peut parfois véhiculer des aspects négatifs, mais pour le moment, ce n’est pas le cas de l’industrie du verre qui rend la vie plus agréable à des millions de personnes.

Mon seul regret, sans doute, actuellement, plus de 2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à ces progrès et souffrent de problèmes graves de vue, non traités.

29 avril 2017 | Marie Morvan | Non classé  Aucun commentaire



Les verres photochromiques : utiles, indispensables ou gadget ?

Les verres photochromiques : utiles, indispensables ou gadget ?

Voici un article un peu technique et qui ne concerne pas tout le monde. J’ai néanmoins voulu écrire un article sur le sujet car la question m’est posée assez souvent.

Les verres photochromiques c’est quoi ?

En situation « normale » ces verres sont clairs, ils deviennent plus sombres quand ils sont exposés à la lumière du soleil et la couleur s’adapte en permanence à la luminosité. Pour faire simple ce sont des verres dont la couleur varie en fonction de l’exposition aux UV.  Plus les rayons ultraviolets sont forts, plus vos verres seront foncés.

Vous êtes exposés aux UV,  le verre s’assombrit, vous vous mettez à l’ombre le verre reprend sa teinte normale.

Il faut bien se rappeler que les rayons ultra-violets sont des rayons invisibles. Les verres photochromiques protègent vos yeux de l’éblouissement mais en plus ils ne laissent passer aucun rayon UV (UVB ou UVA).

Qui peut ou doit porter des verres photochromiques ?

verres photochromiques
verres photochromiques utiles ou gadget

Ces verres sont d’abord « obligatoires » pour les personnes photo-phobiques. En effet une personne atteinte de photophobie craint la lumière parce qu’elle souffre de douleurs lorsqu’elle est exposée à la lumière. L’utilisation des verres photochromiques règle ce problème très désagréable. Dans la réalité cette « maladie » n’est pas fréquente.

Les verres photochromiques sont aussi utiles pour les personnes travaillant toujours à l’extérieur, les agriculteurs et maraîchers par exemple. 

Peut-on installer des verres photochromiques sur tous types de monture ?

La réponse est clairement oui.

Les verres photochromiques existent pour toutes les catégories de verre ?

Historiquement le traitement photochromique a été utilisé pour les verres minéraux (vers 1960) Aujourd’hui ce traitement est disponible pour toutes les catégories de verre (minéral, organique ou verre en polycarbonate)

Les verres photochromiques s’adaptent aussi à toutes les corrections et donc aussi bien aux verres progressifs qu’aux verres unifocaux.

Les verres photochromiques et la conduite automobile

La recherche des verriers progresse en permanence. Aujourd’hui les verres photochromiques apportent un grand confort de conduite. En portant ces verres votre environnement lumineux restera constant en permanence. Attention il existe 2 gammes de verres photochromiques : les premiers, historiques, ne se teintent pas en voiture car le pare-brise limite la transmission des UV. La seconde gamme plus récente, se teinte derrière le pare-brise. Mais elle garde une légère teinte résiduelle de 10% quand elle est au plus clair.

Mon avis sur ces verres.

Je suis pushing sur de nombreux traitements des verres, traitement durci, traitement anti-reflets, traitement anti-lumière-bleue, par exemple. Je suis aussi adepte des verres polarisés, par contre, pour le moment, je ne préconise que très rarement les verres photochromiques. Je considère qu’ils sont réservés à des personnes très précises ou à des métiers 100% plein air.

verres photochromiques

28 avril 2017 | Marie Morvan | Verres  Aucun commentaire



Comment entretenir vos lunettes ?

Comment entretenir vos lunettes ?

Un article un peu « Chiant » ? Je vais  vous embêter, un peu, en vous parlant « entretien de lunettes ».

Oui mais, comme moi,  vous dites à vos enfants : C’est pour ton bien !

Avouez que vous avez dit cela très souvent à vos enfants (si vous en avez)

Bien sûr cela ne marche pas toujours.

Je sais que c’est pareil pour l’entretien des lunettes mais si je n’essaie pas je suis sure de ne pas y arriver !

Premier point : les choses à ne pas faire

nettoyer lunettes
Pour nettoyer vos lunettes utilisez la microfibre offerte par AnnaSam
  • Ne mettez jamais vos lunettes en vrac dans votre poche ; il y a de grandes chances pour qu’elles soient rayées. Pourquoi, à votre avis, je donne des étuis à tous mes clients ?
  • Ne mettez jamais vos lunettes en vrac dans votre sac à mains ! C’est évident et pourtant je rencontre souvent ce cas (moins de 10% des clients quand même)
  • Si vous posez vos lunettes, ne les poser jamais verres contre la table. Si possible mettez-les dans leur étui, en effet même si vous les posez comme il faut, elles peuvent se faire « bousculer » et atterrir sur le côté verre.
  • N’essuyez jamais vos lunettes avec, par exemple, votre pull. Il peut avoir de fibres agressives. Ici encore pourquoi croyez-vous que je me décarcasse en vous offrant, à tous, des microfibres !
  • N’essuyez pas, non plus vos lunettes avec un essuie tout ou avec des mouchoirs en papier, à la longue vos lunettes seront rayées.
  • Ne lavez JAMAIS vos lunettes à l’eau chaude. Si je ne devais retenir qu’un seul conseil ce serait celui-là.

Deuxième point : mes conseils simples pour entretenir vos lunettes

  • Dès que vous les quittez, mettez-les dans l’étui que je vous ai offert
  • Nettoyez-les régulièrement avec la microfibre que je vous ai offerte aussi !
  • Une fois par semaine, passez vos lunettes à l’eau froide (ou très légèrement tiède), versez un peu de liquide vaisselle, frottez les délicatement avec vos doigts, puis repasser les lunettes sou l’eau froide et éventuellement séchez avec le chiffon microfibre
  • Enfin, passez de temps en temps me voir au magasin. Je vérifierai si vos lunettes sont toujours au top, si nécessaire je ferai un petit ajustement et si nécessaire aussi je les passerai au bac à ultrason, gratuitement bien sûr. Vos lunettes brilleront comme au premier jour.

Bien entretenir ses lunettes c’est rentable, leur durée de vie  sera augmentée d’autant.

Mais finalement, je me demande pourquoi j’écris cet article.

Vous pouvez aussi rayer, casser, perdre, massacrer vos lunettes et venir chez Anna Sam en acheter une fois par trimestre !

Vous serez les bienvenus !

27 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  2 Commentaires



Le diabète les yeux et la vue

Le diabète les yeux et la vue

diabète et yeux
La surveillance du diabète est importante, y compris pour la santé de vos yeux

Voici un sujet qui m’intéresse plus particulièrement. En effet mon père souffre de diabète depuis des années. Son médecin traitant lui « impose » une visite annuelle chez l’ophtalmo ! A la limite c’est plus simple pour lui, puisqu’il prend un rendez-vous d’une année sur l’autre. Même si le délai d’obtention d’un rendez-vous est d’un an il est dans les clous !

La fédération française des diabétiques annoncent que 50% des personnes atteintes de diabète de type 2 souffrent de « rétinopathie diabétique »

Le sang circule des artères vers les vaisseaux sanguins puis vers les capillaires (les plus petits vaisseaux sanguins). Les diabétiques ont un excès de sucre dans le sang. Cet excès de sucre rend fragile les parois des capillaires.

Les capillaires de la rétine peuvent « casser ». Si trop de micro-vaisseaux sanguins de la rétine sont « cassés, la rétine n’est plus oxygénée correctement, ce qui entraine de nombreux problèmes dont le gonflement de la macula. Ces problèmes amène une perte d’acuité visuelle pouvant aller jusqu’à la cécité

Le problème est donc particulièrement sérieux.

La rétinopathie diabétique peut être présente sans que la personne ne le sache

C’est en effet une maladie qui peut être « traitre ». La personne ne sait pas que ses yeux sont touchés. Partant de là un diabétique doit absolument  faire contrôler sa vue une fois par an. Le dépistage précoce de la maladie  est d’autant plus utile que des actions sont possibles sinon pour arrêter la maladie du moins pour la freiner.

L’objet de ce blog n’est pas trop médical, je ne vais donc pas trop insister sur ce point mais sachez  néanmoins que la rétinopathie peut être traitée par injection intraoculaire (ce n’est pas douloureux), par laser, par microchirurgie…

La rétinopathie diabétique peut aussi entrainer d’autres problèmes oculaires comme la cataracte ou les glaucomes

Selon wikipédia la cataracte est l’opacification partielle ou totale du cristallin. En général cette maladie affecte les personnes de plus de 50 ans et surtout les personnes de plus de 75 ans. Il est reconnu que  chez les diabétiques la cataracte intervient plus tôt

Les glaucomes peuvent aussi être présents sans qu’on le sache. C’est une raison supplémentaire  pour faire un examen de vue par an.

Mes conseils aux diabétiques en général et à mon père en particulier !

diabète et contrôle des yeux
Contrôler son diabète n’est pas suffisant, il faut aussi s’imposer certaines restrictions:

Mon père a un diabète de type 2, ce sont aux personnes atteintes de cette « maladie » que ce passage s’adresse. Il faut essayer de tout mettre en place pour atteindre l’équilibre glycémique.

  • Il faut passer chez l’ophtalmo au moins une fois par an
  • Il faut suivre régulièrement votre tension artérielle.
  • Surveillez votre poids. Mon père est « allergique » aux régimes, c’est dommage, bien sûr, mais pour le moment personne n’a pu le convaincre. Il a même, par le passé, changé de docteur quand celui-ci s’est fait trop pressant. Je ne peux « cautionner » sa méthode, même si je le comprends. Moi aussi j’ai fait de nombreux régimes, mais je n’arrive pas à tenir dans le temps. Nous avons néanmoins « collectivement » réussi à lui faire consommer moins de sucre (ajouté)
  • Faites du sport. L’activité physique est primordiale !
  • Ne consommez pas d’alcool en excès.
  • En été, au moins, au soleil, portez des lunettes de soleil.
  • Si vous le pouvez, dormez la lumière allumée. Il s’agit ici d’études récentes qui semblent aujourd’hui validées

Si vous êtes diabétiques, protégez vos yeux au maximum

26 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  Aucun commentaire



Faut-il acheter des verres polarisés ?

Faut-il acheter des verres polarisés ?

verres polarisés
Les verres polarisés sont vraiment utiles pour les conducteurs

Commençons par un peu de vocabulaire : vous pouvez indifféremment parler de verres polarisants ou de verres polarisés

Nous avons tous été confrontés, un jour ou l’autre,  à une lumière qui rebondit, qui se réverbère, qui se réfléchit sur une surface plane comme l’eau (surtout sur route ou sur la mer), la neige (la neige réfléchit 80% de la lumière) ou le sable.

Nous sommes éblouis par cette réverbération de la lumière.

Cela est toujours désagréable (éblouissement) mais c’est aussi très dangereux si cela vous arrive, par exemple, en conduisant.

Pour éviter ces problèmes l’industrie du verre a conçu des verres polarisés !

Comment sont fabriqués les verres polarisés ?

Au cours de la production les verriers insèrent directement un filtre dans le verre. Novacel, le verrier choisi par Anna Sam, a déposé un brevet de fabrication de ces verres polarisants. Pour faire simple le fabricant intègre un « film fin polarisant dans un verre blanc » Ce filtre arrête la lumière réfléchie, ce que l’on appelle les « rayons lumineux polarisants » tout en laissant passer la lumière utile !

Novacel s’enorgueillit aussi d’avoir créé des verres « d’une finesse incomparable ». Son « procédé breveté unique du film polarisant associé à une technique de moulage spécifique assurent la production des verres polarisés les plus minces du marché tout en écartant la possibilité d’un potentiel délaminage »

Bien entendu les verres polarisants Novacel bloquent 100% des UV.

Les verres polarisants sont particulièrement utiles pour la conduite et sur mer.

Il arrive fréquemment que la lumière se réfléchisse sur la route, vous ne voyez plus rien; c’est vraiment dangereux. Les verres polarisés sont vraiment utiles, voire même indispensables, si vous conduisez souvent et sur de longues distances.

Les verres polarisants s’adaptent à toutes les corrections visuelles

Il est bien sûr possible d’installer des verres polarisants si vous êtes myope, presbyte, astigmate….. Cette technique peut aussi bien s’installer sur des verres progressifs que des verres unifocaux. 

Alors devez-vous acheter des verres polarisants ?

Les verres polarisants restent chers actuellement.  Je les conseille surtout pour les personnes qui font beaucoup de kilomètres et pour les marins.

Aujourd’hui  c’est simplement une petite partie de ma clientèle qui choisit ce type de verre soit environ 10% Je suis persuadée que ce pourcentage va pas mal évoluer dans les prochaines années.

Aujourd’hui le verre polarisant ne s’est pas encore très « démocratisé » en France. Il n’en est pas de même aux Etats Unis ou les verres polarisants sont très répandus. Je pense que, nous aussi, allons y venir !

verres polarisants et sécurité
Les verres polarisants vous permettent de mieux voir en mer

25 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  Aucun commentaire



Les lunettes : un véritable accessoire de mode pour les hommes ?

Les lunettes deviendraient un véritable accessoire de mode pour les hommes ?

lunettes homme
Le choix des montures de lunettes devient important pour les hommes

Dans ma boutique je vois plus de femmes que d’hommes. Mais surtout le comportement des hommes est vraiment très différent de celui des femmes.

Une partie des hommes qui achètent des lunettes ne se regardent même pas dans les glaces du magasin. Ils regardent leur image dans les yeux de leur compagne ! Oui c’est vrai je vous assure !

J’ai donc été particulièrement interpelé par la lecture de cet article de Bob Horton éditorialiste du Greenwich Time et contributeur régulier du Sunday Arts & Style

Critères de choix des lunettes/hommes

Les motivations des choix sont très différentes. Les hommes, le plus souvent, privilégient les critères rationnels : prix, solidité, confort…. L’esthétique n’arrive pas en premier pour une majorité d’hommes !

Mais ce phénomène serait aussi en train d’évoluer. Je constate cette évolution en analysant le temps passé par certains hommes à essayer de multiples paires de lunettes. C’est aussi vrai pour les lunettes de vue que pour les lunettes de soleil !

Les montures de lunettes reflètent autant la personnalité des hommes que celle des femmes.

montures lunettes homme
Les montures de lunettes reflètent la personnalité des hommes

Vos lunettes peuvent donner beaucoup d’informations, parfois inédites,  sur votre personnalité : élégance, rationalité, dureté, gentillesse, optimisme…

C’est dire l’importance du choix des lunettes. Récemment il m’est arrivé de voir dans mon magasin, un homme particulièrement soucieux du choix de sa paire de lunettes. Il devait passer un entretien d’embauche très important avec une femme. Il voulait donner une bonne impression mais il voulait aussi mettre l’accent sur certains point de curriculum-vitae : Sérieux, créativité, gentillesse. J’ai beaucoup aimé travailler avec ce client, qui, pour information a obtenu ce poste très convoité ! A noter, mon client avait un peu d’embonpoint. Il souhaitait que ses lunettes lui donnent un look plus svelte comme indiqué dans l’article ci-dessus.

Dans ma gamme de montures, j’ai une majorité de lunettes unisexe.

C’est très nouveau. Par le passé vous aviez, dans tout magasin d’optique, un rayon homme et un rayon femme. Je n’ai pas disposé mon magasin ainsi. Dans les rayons côtoient des lunettes spéciales femmes, des lunettes spéciales hommes et des montures unisexes.

Les matériaux utilisés pour les lunettes masculines sont parfois différents :

On trouve plus de bois, un peu plus de métal, mais grosso-modo on peut dire que le choix du matériau n’est pas déterminant. Faites-vous plaisir, sans tenir compte de ce point !

Le choix de la marque des lunettes est souvent plus « masculin »

Les lunettes Rayban plaisent beaucoup aux hommes. Les femmes de leur côté penchent plus souvent vers des lunettes de créateur. Je ne constate que rarement ce penchant chez les hommes, mais je pense que cela va venir.

Un point m’intrigue : Les hommes passaient plus de temps à choisir leurs lunettes à Lille qu’à Douvres.

Je pense que c’est lié à la taille de la cité, mais je n’en suis pas sûre. C’est juste une constatation. Si vous avez des idées sur le sujet n’hésitez pas à commenter.

Dans ma famille, j’ai beaucoup de mal à faire rentrer dans la tête des hommes que les montures reflètent leur personnalité et que le choix des lunettes est déterminant. Et vous, avez-vous plus de « pouvoir » que moi ?

24 avril 2017 | Marie Morvan | Choix de lunettes  Aucun commentaire



Choisir ses montures de lunettes en fonction de la forme du visage

Choisir ses montures de lunettes en fonction de la forme du visage

Lunettes Thierry Lasry
Lunettes Thierry Lasry

Vous trouverez sur le net de multiples articles sur le choix des lunettes en fonction de la forme du visage. On parle même de plus en plus de « visagisme ».

Pour ma part, je ne fais pas une fixation sur la forme du visage. Il y a vraiment beaucoup de facteurs qui rentrent en jeu dans le choix des montures, il est difficile d’en privilégier un.

Je considère avoir un bon feeling dans le choix des montures de mes clients et clientes. C’est en partie lié à mon métier antérieur (la mode) mais surtout à l’expérience que m’a transmise Marianne, ma première « employeuse » en optique.

Elle avait un « don » exceptionnel, quand une personne rentrait dans sa boutique elle voyait immédiatement les 2 ou 3 paires de lunettes qui allaient lui aller à ravir.

Les différents critères de choix des montures de lunettes

Lunettes Orgreen
Lunettes Orgreen

Marianne m’a confié une partie de son « secret »

Je tiens compte, plus ou moins consciemment, d’une multitude de critères pour proposer des lunettes.

La forme du visage est bien sur un facteur déterminant, mais il est loin d’être le seul.

Je tiens aussi compte des yeux, de la forme du nez, des sourcils, de l’écartement des yeux, de la taille de la tête, de la hauteur des pommettes, des joues, des lèvres, des mâchoires, de la carnation….

A ces « informations » factuelles,  je rajoute la coiffure (qui peut éventuellement changer souvent), le type d’habillement  et de maquillage et surtout du style de la personne.

Les lunettes sont ou deviennent le reflet de votre personnalité ! Il est donc important de ne pas se tromper, surtout si vous n’avez qu’une seule paire de lunettes ce qui est fréquemment le cas actuellement.

Le choix est moins « crucial » si vous portez plusieurs paires de lunettes, suivant les circonstances, la tenue et la coiffure du moment, comme je l’ai précisé dans un récent article

La forme du visage et les lunettes.

Je tiens bien sûr compte de la forme du visage dans mes conseils.

Voici donc quelques mots pour expliquer ma « méthode »

Les différents types de visage

D’abord on peut classer les visages, en général, dans 7 catégories principales : visage ovale (le plus répandu), visage rond (à la Jean Pierre Coffe), triangulaire pointe vers le bas (avec un menton large comme Jennifer Aniston), triangulaire pointe vers le haut, rectangulaire (c’est le cas d’Angélina Jolie), carré (Demi Moore) et diamant (avec un menton très fin)

Des lunettes adaptées à chaque type de visage

Visage ovale :

C’est la forme de visage la plus répandue. Toutes les montures peuvent vous convenir. Dans votre cas les autres critères deviennent prépondérants, vous pouvez laisser libre cours à vos envies.

Visage rond :

Jean Pierre Coffe portait des lunettes rondes sur un visage rond. C’est théoriquement déconseillé, mais cela lui donnait un style inimitable, alors pourquoi pas. En général je conseille des lunettes capables « d’allonger le visage ».

Visage triangulaire, pointe vers le bas.

L’objectif sera de minimiser la taille du haut du visage. On évitera les grosses montures, les couleurs vives. Ce n’est pas du tout ma spécialité mais les verres « percées » sont très adaptés à ce type de visage.

Visage triangulaire, pointe vers le haut :

J’essaie de donner plus de « consistance » au haut du visage avec des lunettes plutôt grosses et surtout beaucoup de couleurs.

Visage rectangulaire :

Ici le visage est plutôt long. J’essaie de « raccourcir » le visage avec par exemple des montures rectangulaires et parfois rondes.

Visage carré ;

La mâchoire est forte, le visage est géométrique, je propose, en général, des formes arrondies ou ovales pour atténuer les angles

Visage diamant :

Ce type de visage est le moins répandu. Par définition le visage « diamant » est anguleux, le préconise de préférence des montures rondes ou ovales?

Ce ne sont que des conseils. C’est vous qui porterez vos lunettes, c’est vous qui devez choisir. Choisissez des lunettes correspondant à votre personnalité et, sans doute, évitez les montures impersonnelles.

23 avril 2017 | Marie Morvan | Choix de lunettes  Aucun commentaire



Une idée farfelue : Avoir plusieurs paires de lunettes ?

Une idée farfelue : Avoir plusieurs paires de lunettes ?

Commençons par une question. Portez-vous les mêmes vêtements pour un mariage, une soirée dans un restaurant gastronomique, un repas au McDo, une assemblée générale de votre association préférée…….. ?

La réponse est sans doute non !

Alors pourquoi une seule paire de lunettes ?

Bien sur la première réponse : c’est cher !

C’est vrai, les lunettes de vue sont chères. Mais est-ce vraiment le cas si vous comparez, par exemple,  à un sac à mains. Pour ma part je suis vraiment accroc, depuis très longtemps aux sacs à main, j’en ai des dizaines ! Certains de mes sacs à main sont bien plus chers que mes lunettes ! Il ne se passe jamais 6 mois sans que j’achète un nouveau sac à main, ce qui avait, par le passé le don d’énerver mon père (normal, cette addiction était aussi « portée » par ma maman !)

Je compare aussi le prix des lunettes au prix des chaussures (je suis là moins addict que ma mère), au prix de certaines tenues….

plusieurs tenues, plusieurs lunettes
Je change de lunettes comme de chemise!!!!

Le port de plusieurs paires de lunettes est devenu assez fréquent pour certaines de mes clientes.

C’est rare pour les hommes, mais il ne se passe pas souvent de semaines sans que je ne voie une cliente qui achète une nouvelle paire de lunettes uniquement pour le plaisir !

Les lunettes restent un produit de « santé », mais les lunettes sont devenues aussi, incontestablement, un accessoire de mode !

Quand on parle de mode on parle de changement, de plaisir …., normal que 2 paires de lunettes soient alors un minimum (pour ceux qui le peuvent financièrement, bien sûr)

De nombreuses personnes ont plusieurs paires de lunettes pour des emplois différents

sacs à main
Belle collection de sacs à main

C’est d’abord le cas des lunettes de soleil. En tant qu’auxiliaire de santé, j’invite vraiment tout le monde à porter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux. Mais ici encore les lunettes de soleil sont un élément indiscutable de la mode. Pour s’en convaincre il suffit de voir comment les stars sont friandes de lunettes de soleil !

Beaucoup de personnes doivent porter des lunettes différentes pour conduire par exemple (lunettes progressives) et pour travailler à l’ordinateur (verres dégressifs)

Mais de plus en plus de personnes changent de lunettes uniquement pour certaines occasions :

Pour aller à un évènement festif

Pour se rendre à une réunion professionnelle importante

Pour une soirée

Alors si vous en avez les moyens considérez vos lunettes comme un accessoire de mode. Portez des lunettes différentes suivant les occasions, choisissez des lunettes de créateurs pour des évènements festifs, des lunettes vintage pour impressionner votre petit ami, des lunettes sobres et classiques pour certaines réunions professionnelles, des lunettes tendance pour…..

N’oubliez pas, vous portez vos lunettes sur votre visage alors que vos chaussures vous les portez au pied, vos lunettes sont donc bien plus importantes que vos chaussures !

Si vous avez plus de 20 paires de chaussures vous êtes prêtes pour avoir au moins 2 paires de lunettes ! Je vous attends dans mon magasin !

plusieurs paires de lunettes
Une paire de lunettes pour chaque sortie? Pourquoi pas pour ceux qui le peuvent!

22 avril 2017 | Marie Morvan | Choix de lunettes  Aucun commentaire



Aie, je suis presbyte, je ne peux plus lire mon journal !

Aie, je suis presbyte, je ne peux plus lire mon journal !

presbyte
Il existe environ 20 millions de presbyte en France

Vous êtes presbyte, pas de panique, vous êtes loin d’être seul puisqu’il existe environ 20 millions de presbytes en France.

Le mot presbytie vient d’un mot grec qui signifie « vieil homme »

Ainsi, la presbytie arrive avec l’âge. A partir de 40-45 ans vous avez de plus en plus de mal à lire, par exemple, le journal. Vous commencez par allonger les bras et augmenter la lumière, puis vous devrez vous résigner à porter des lunettes.

En général la presbytie progresse de 45 à 60 ans, puis elle n’évolue plus.

Pour faire simple un presbyte voit bien de loin mais sa vue de près devient défaillante.

Explication de la presbytie

Pour bien voir de près ou de loin le cristallin prend une forme plus ou moins « bombée ». Avec l’âge ce processus d’accommodation marche moins bien. Le cristallin se « gonfle » plus difficilement, la vue de près n’est plus bonne.

Mesure de la presbytie

La presbytie se calcule en dioptries. L’évolution de la presbytie est relativement standard ! En général nous en sommes à +0,50 dioptrie à 40-45 ans pour passer par +1,50 dioptries à 50 ans et aboutir à +3 dioptries vers 60-65 ans

Comment corriger la presbytie ?

correction de la presbytie
La presbytie se corrige très facilement avec le port de lunettes

La presbytie se corrige très facilement par le port de lunettes ou de lentilles.

Alors la question que l’on me pose fréquemment : faut-il s’équiper de lunettes rapidement ou peut-on attendre ?

Il est préférable de porter des verres correcteurs rapidement, l’œil fatiguera moins. Je constate néanmoins que de nombreuses personnes tardent à porter des lunettes. C’était le cas de mon frère. A partir de 42 ans il avait de plus en plus de mal à lire. Il a tardé. J’ai pu le convaincre de porter des lunettes à partir de ces 44 ans et des poussières. Aujourd’hui, il est ravi de porter des lunettes pour lire et travailler sur son ordinateur.

Bien entendu, à ce stade il faut passer voir l’ophtalmo. Souvent les « jeunes » presbytes n’ont jamais fait contrôler leur vue. C’est l’occasion d’une visite « générale »

Quand tout le reste de la vue va bien la correction de la presbytie est facile. Vous portez des lunettes à verres unifocaux et vous pouvez lire facilement (ou regarder votre ordinateur).

Les verres uni focaux permettent de voir très bien à la distance pour laquelle ils ont été choisis (et uniquement à cette distance).

Correction de la presbytie en cas d’autres problèmes.

La correction de la presbytie se complique quand la personne souffre d’autres problèmes de vue : myopie, astigmatisme, hypermétropie…

Ainsi, un myope voit mal au loin. Il corrige ce problème en portant des lunettes. En général vers 40-45 ans il enlève ses lunettes pour lire !

Parfois le myope de plus de 40 ans porte des verres à double foyer, il regarde au loin en regardant par le haut des lunettes et il regarde de près (la lecture par exemple) en utilisant le bas de ses verres correcteurs.

La solution, aujourd’hui très répandue c’est le port de verres progressifs qui, lorsque l’on s’y est habitué, donne un confort de vue inégalé.

J’ai parlé dans un précédent article de ces verres progressifs dans un prochain article, ainsi d’ailleurs que des verres dégressifs.

21 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  Aucun commentaire



Interview d’un grand connaisseur de l’histoire française de l’optique et des lunettes

Interview d’un grand connaisseur de l’histoire française de l’optique et des lunettes

amor solamor
Michel Dader présente la collection sol-amor

Aujourd’hui  je vous propose un article “différent” : l’interview de Miche Dader, le père d’Edouard-Ludovic Dader, repreneur de la marque Amor et Sol-Amor.
C’est un de mes fournisseurs. J’aime beaucoup cette marque, très ancienne, tombée dans l’oubli et qui renaît depuis 3 ou 4 ans sous l’impulsion de la famille Dader.

J’aime bien discuter avec Michel qui a une connaissance très approfondie de mon métier d’opticien (la famille possède des magasins d’optique à Paris), des lunettes, verres et montures, et des tendances actuelles et futures.

Accrochez votre ceinture pour la lecture de ce long article : Michel est très bavard ! L’histoire des marques Amor et Sol-Amor est vraiment intéressante car elle raconte en fait 100 ans d’histoire des lunettes françaises.

Pour commencer, Michel, peux-tu te présenter pour les lecteurs de mon blog?

Oui, bien sûr. J’ai un long parcours commercial : 21 années à sillonner, les routes françaises afin de présenter des collections de lunettes. 70 000 à 80 000 kilomètres chaque saison à la rencontre d’artisans lunetiers vibrants lors de la découverte des nouvelles tendances.

Je suis un vendeur d’émotions. Mes premiers pas dans l’optique furent captivants avec des collections atypiques comme Anne et Valentin ou vintage avec Lunor. Ces années sont passées très vite et je demeure toujours aussi passionné comme au premier jour.

Aujourd’hui, j’ai choisi de travailler pour mon fils aîné Edouard-Ludovic et lui apporter toute mon expérience d’expert et de manager. Croyez-moi, nous avons un métier très complexe.

Que penses-tu du magasin Anna-Sam ?

Le magasin Anna Sam est très particulier, il ne ressemble à aucun autre magasin d’optique. Il est unique et est situé dans un beau cadre ancestral. Le vintage est la finalité des choix de Marie qui par son dynamisme cherche à captiver l’attention d’une clientèle de passionnés en pimentant ses options par un mixage étudié et original.

L’activité débordante de Marie est certainement un atout pour la ville de Douvres chargée d’histoire et dont le magasin s’inspire.

Ce n’est que le début mais Marie a la chance d’avoir un père, Maxime, très proche, pour lui apporter un précieux concours par ses recherches pour développer le magasin.

Peux-tu nous conter l’histoire des marques Amor et Sol-Amor ?

La marque Amor est née en 1946, son fondateur est Georges Lissac, fils de Henri Lissac, député maire de Morez (Haut-Jura)  horloger. Georges Lissac quitte Morez dès 1933 suite à l’obtention de son diplôme d’opticien  et rejoint Paris.

La création de la marque Amor

En 1937, Georges Lissac et son frère créent  le plus grand magasin d’optique, rue de Rivoli.

En 1946, suite à cette seconde guerre mondiale, il se rend aux USA,

Captivé par les cockpits des avions, il pense avoir trouvé une idée  innovante pour modifier le marché. Il voulait faire tenir les deux verres optiques sur un fil de fer. Et avec Pierre Marly, en 1948, la première lunette Amor voit le jour à Arpajon au sud de la capitale.

La découverte du verre incassable :

Georges Lissac après avoir créée l’amor (amortissant) se lance dans la recherche d’un verre incassable et c’est avec René Grand-Perret qu’il s’illustrera par la création du CR39 : le verre incassable..(39 veut dire que le laboratoire a réussi à la 39ème tentative, l’expérience. Le verre s’appellera ORMA, l’anagramme d’AMOR. Il fait toujours partie de la gamme de verres Esssilor !

Les lunettes Amor sont adoptées par les vedettes du showbiz

lunettes de soleil solamor
Charline porte le modèle de lunettes de soleil Elisa de la marque sol-amor

Georges Lissac avait modifié le cours de la vie de millions de personnes pour le port d’une lunette avant-gardiste avec un verre ultra léger. Dans le même laps de temps, son concurrent en 1958, ESSEL lançait le verre Varilux en minéral. 98% des magasins français en 1964 vendaient la lunette AMOR en optique et Sol-Amor en solaire. Les stars françaises du cinéma comme du show biz et de la politique étaient équipées de cette merveilleuse réussite nationale. Jean-Paul Belmondo dans le film qui révolutionna le cinéma : A bout de souffle de l’excellent Jean-Luc Godard, portait la lunette AMOR A.

Jean Gabin, Michèle Morgan, Juliette Gréco, Françoise Hardy, Philippe Nicaud, Maurice Chevalier, Gilbert Bécaud, Antoine De Caunes, Léon Zitrone, Darry Cowl, Maurice Ronet, Hughes Auffray, Richard Anthony, Mireille Darc, Isabelle Aubret, et de nombreuses vedettes nationales et internationales comme Luchini, Visconti, le Prince Rainier, Grâce Kelly, Marcello Mastroianni, ont porté la célèbre lunette AMOR. Charles Trenet chantait les mérites de la lunette AMOR.

Création de la marque Essilor :

En 1964, 15 millions de français avaient dans leur foyer une lunette AMOR. Georges Lissac pensait que l’alliance des deux ténors de la profession  devait être la priorité de ce métier et avant de nous quitter, il œuvra pour la création du nom que vous connaissez tous par sa réussite de nos jours.

J’ai nommé ESSILOR, société du CAC 40. En effet, Georges Lissac avait décidé pour notre bien-être de nos jours  d’unir sa société SILOR et son concurrent direct innovant ESSEL.

En 1969, Georges Lissac et l’inventeur de l’AMOR disparaissait. La suite, c’est le groupe LOGO qui assumera le développement de l’AMOR mais quelques années plus tard par un mauvais choix de matière, l’optyl, AMOR connaissait son déclin et laissait RAY BAN continuer sa percée…qui avait commencée en 1961, et appartient au groupe italien Luxottica.

Dernièrement, le groupe Luxottica qui qui domine le marché actuel a été acheté par ESSILOR.

La famille Dader reprend Amor et SolAmor

Il y a 3 ans, nous avons racheté AMOR au groupe LOGO qui vient de disparaître.

L’histoire retiendra que les hommes passent, écrivent par passion une histoire et nous ouvrons de nouveau ce livre pour en écrire la suite, modestement car le monde a changé et ce métier est en pleine transhumance.

Nous ferons l’impossible pour être digne de Georges Lissac et de replacer AMOR comme figure de proue de la lunetterie française. Pour y arriver, il nous faudra beaucoup de chance, multiplier les bonnes initiatives, choisir les meilleurs fournisseurs, financièrement recourir à des business angels, séduire par la créativité de nos jeunes designers.. Tout ceci est en cours,

Nous pouvons annoncer à vos clients que l’histoire de la renaissance d’AMOR est sur la pente ascendante..

Que recherchent d’abord les acheteurs de lunettes : Du conseil, de la nouveauté, du vintage, du look,  de la mode, un magasin accueillant, de la chaleur humaine…… ?

Aujourd’hui, les acheteurs de lunettes subissent plus qu’ils ne choisissent. ANNA SAM est un magasin qui offre de multiples avantages pour sa clientèle. Marie vous propose un choix très complémentaire en respectant les codes professionnels essentiels à l’intérêt de son client. Avec un large sourire complice de malice et de passion, Marie vous guidera afin que vous puissiez trouver l’équilibre parfait entre modernité, vintage et dans chacun de vos budgets. Son professionnalisme vous apportera la confiance dont vous avez besoin afin que votre lunette comme votre vue soient les mamelles d’une réussite conjuguée des deux parties. Elire ANNA SAM, c’est choisir l’équipement gagnant!!

Michel Dader
Manager France Sol Amor / Amor 1946
18 avenue Charles de Gaulle
39400 Morez

Tel : 03 84 45 25 18
Mob : 06 06 63 24 90

Web : www.solamor.com

lunettes Amor, Sol-Amor
Michel Dader de la marque Amor Sol-Amor en compagnie d’Antoine Poupot de la marque de lunettes Thierry Lasry

20 avril 2017 | Marie Morvan | Choix de lunettes  Aucun commentaire



Quand et pourquoi acheter des lunettes dégressives, spéciales ordinateurs ?

Les lunettes dégressives pour qui, pourquoi ?

verres dégressifs
Les lunettes dégressives sont vraiment utiles pour les personnes travaillant beaucoup sur ordinateur

Aujourd’hui de nombreuses personnes passent des heures, au bureau ou à domicile, sur leur ordinateur.

Pour les personnes atteintes de presbytie, il s’agit parfois d’un véritable problème.

Les lunettes progressives permettent de voir de loin et de près mais ne sont pas toujours idéales au bureau.

Mon père lit beaucoup et passe des heures sur son ordinateur. Il a commencé par utiliser des lunettes pour bien voir de près et des lunettes pour voir de loin.

Ce n’était pas satisfaisant, il s’est équipé de lunettes progressives et devant son ordinateur il utilisait des lunettes pour voir de près.

Progressivement ce système ne lui convenait pas non plus.

Aujourd’hui il utilise les lunettes progressives, systématiquement quand il n’est pas devant son ordi et il utilise des lunettes à verre dégressifs dès qu’il lit ou qu’il est devant son ordinateur

C’est quoi les lunettes dégressives ?

Ce sont des lunettes qui permettent de voir très bien de près, pour la lecture en regardant pas le bas des verres

Pour regarder l’ordinateur et un peu le bureau, soit moins de 2 mètres, on utilise la partie haute des verres.

On peut considérer que le système est le même que pour les verres progressifs, sauf qu’ici, la vision de loin n’est pas permise.

Qui a besoin de lunettes dégressives ?

Je pense que ces lunettes sont réservées aux personnes qui travaillent au bureau ou aux personnes ayant un comportement comparable aux personnels de bureau.

Cet achat n’est pas neutre au niveau du budget mais il apporte un vrai confort.

Cette utilisation n’est pas toujours évidente, mon père est toujours à la recherche de ses lunettes ?

Et quid du traitement anti lumière bleue.

Je propose, bien évidemment un traitement anti-lumière bleue à tous mes clients qui s’équipent de verres dégressifs. Par définition, ce sont de gros utilisateurs de leur ordinateur.

Les verres dégressifs indispensables aux geeks, aux gamers, aux Nerds…

lunette dégressive
Le port de lunettes dégressives est conseillé aux gamers nécessitant une correction visuelle

Les définitions de ces termes sont assez variables.

Pour moi, un geek est un passionné d’informatique et/ou de nouvelles technologies qui passe donc son temps devant les écrans.

Un gamer est un joueur de jeu vidéo quel que soit l’ « outil » utilisé : PC, console, tablette, téléphone portable. Lui aussi passe des heures devant son écran.

Un Nerd serait un geek « isolé »

Toutes ces personnes passent des heures et des heures devant les écrans. Si vous êtes dans ce cas et que vous avez besoin de correction visuelle, je vous conseille vraiment d’adopter des verres dégressifs et de les équiper du traitement anti-lumière bleue.

Si vous n’avez pas de correction achetez des lunettes anti-lumière bleue, elles ne sont pas chères !

19 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  3 Commentaires



Grâce à mes lunettes anti-lumière bleue mes migraines ont disparu

Grâce à mes lunettes anti-lumière bleue mes migraines ont disparu.

Après Elisa qui m’a proposé un article sur le shopping Côte de Nacre, voici un nouvel article invité.

Ce nouveau texte complète très bien la rubrique, sans doute un peu théorique que j’ai postée hier sur la lumière bleue.

Marie, dont j’ai publié plusieurs photos sur le site, s’est équipée il y a quelques mois de lunettes anti-lumière bleue. Elle nous raconte son expérience, je lui laisse la parole.

10 Heures par jour devant un écran ont entrainé, chez moi, des migraines ophtalmiques

Depuis maintenant quelques années je travaille toute la journée sur mon écran d’ordinateur. De plus, je passe aussi du temps sur mon téléphone portable. Globalement, en moyenne,  je dois passer une dizaine d’heures par jour devant un écran (télé incluse).

De ce fait, les migraines ophtalmiques c’était mon quotidien il y a deux mois …

Comme j’ai fait des photos pour le site Anna-Sam, j’ai beaucoup discuté avec Marie, la gérante d’Anna-sam. Je lui ai exposé mon problème de migraines. Elle m’a proposé de porter des lunettes anti-lumière bleue. Au début sa proposition m’a étonné puisque je n’ai pas besoin de correction et que je ne porte pas de lunettes de vue.

Fini les migraines grâce aux lunettes anti-lumière bleue

lumière bleue
Je porte mes lunettes anti-lumière bleue achetées chez Anna-Sam

Je lui ai fait confiance, j’ai acheté, il y a 2 mois, des lunettes anti-lumière bleue Izipizi que je ne quitte plus au travail. Le résultat a été spectaculaire, j’ai diminué de 90% mes migraines ! J’y suis totalement accro, à tel point que si je les oublie le matin, je fais demi-tour pour aller les chercher, tant pis pour les horaires !

En plus de me rendre un grand service ces lunettes sont solides et esthétiquement parlant il n’y a rien à redire! Et je ne me suis pas ruinée : 40€ !

Grâce à Marie de chez Anna Sam j’ai été très bien conseillée et je peux dire qu’elle m’a soulagée !

Je ne peux que conseiller aux personnes accrocs aux écrans (volontairement ou professionnellement) de porter des lunettes spéciales, c’est vraiment d’un grand confort. Mon fils est encore un peu jeune, mais dès que son addiction aux écrans se déclarera, il aura le droit à sa paire personnelle puisque les lunettes IZIPIZI anti lumière bleue existent  aussi en taille enfant.

En tant qu’opticienne, j’ai ce genre de retour très souvent. Je conseille aussi le traitement anti lumière bleue sur les lunettes de correction.

lunettes izipizi
Voici le modèle de lunettes que j’ai choisi

18 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  Aucun commentaire



Comment protéger vos yeux de la lumière bleue

Protéger vos yeux de la lumière bleue

lumière bleue
La lumière bleue est vraiment nocive pour vos yeux

Les écrans (télé, ordinateurs, téléphones portable) émettent une lumière bleue qui peut se révéler préjudiciable pour vos yeux. Actuellement nous passons beaucoup de temps devant ces écrans, particulièrement les personnes jeunes. Ainsi, d’après le baromètre Asnav de juin 2016 les français de 16-24 ans passent, en moyenne, 9H 24 minutes par jour, les yeux rivés sur leurs ordinateurs, tablettes ou smartphones.

C’est considérable et c’est grave !

Cette lumière bleue peut entrainer à terme fatigue des yeux, troubles du sommeil, maux de tête, etc…

Pour faire simple, la mélatonine, souvent appelée hormone du sommeil, est secrétée par le cerveau en absence de lumière. Une forte exposition à la lumière bleue, en particulier avant d’aller se coucher, perturbe la sécrétion de la mélatonine et de ce fait perturbe aussi le sommeil.

De nombreuses études semblent prouver que l’exposition trop prolongée à la lumière bleue provoquerait aussi des dommages encore plus graves : la cataracte et la DMLA.

Personnellement je passe pas mal de temps sur mon ordinateur en magasin, je suis aussi accroc au smartphone, ce sujet est donc important pour moi.

Mes enfants, eux, sont carrément accrocs à la télé mais surtout à leurs tablettes et pour mon fils à son téléphone portable.

Je vous propose de partager mes réflexions et décisions sur ce sujet

1 : La prévention anti-lumière bleue :

lunettes anti lumière bleue
Pour les accrocs aux écrans, il est important de protéger ses yeux de la lumière bleue
  • J’essaie de limiter la durée d’utilisation des écrans par mes enfants. J’y arrive en partie en fixant des règles : Par exemple, pas d’écran après 18 heures, 4 jours par semaine (la veille des jours de classe)
  • Pas de téléphone portable après 20 heures.
  • Je règle l’intensité des écrans et je vérifie aussi que les écrans soient nettoyés régulièrement.
  • J’essaie d’inculquer quelques méthodes : cligner les yeux régulièrement. De temps en temps, par exemple une fois tous les ¼ d’heure, abandonner l’écran pendant quelques minutes (ou secondes) et regarder au loin (rester l’œil fixé à la même distance pendant une longue période est très néfaste à l’œil). Augmenter la taille du texte à l’écran,
  • Un truc que je n’ai pas essayé mais qui, à priori fonctionne bien : Le yoga des yeux ! Cela consiste à faire faire aux yeux quelques exercices de gym « oculaires ». Les spécialistes conseillent de répéter régulièrement ces exercices et d’y consacrer quelques minutes par jour. Pas évident de « vendre » cela à des ados, mais ça marche !

2 : Les mesures curatives anti-lumière bleue :

Ces mesures dépendent de votre cas. Avez vous des lunettes de vue, portez-vous des lentilles ou n’avez-vous aucun problème de vision?

Lunettes sans corrections mais anti-lumière bleue

Je propose à tous les accrocs aux écrans des lunettes anti-lumière bleue. Je propose ces lunettes à tous et en particulier aux personnes qui n’ont pas besoin de correction oculaire et qui ne portent pas de lunettes.

Ces lunettes ne sont pas très couteuses et elles sont de plus en plus belles. Elles filtrent une partie significative de la lumière bleue et apportent en même temps un véritable confort visuel. J’ai fait le choix des lunettes de la marque IZIPIZI. Ces lunettes ne sont pas chères, elles sont tendance et elles protègent vraiment les yeux de vos enfants de la lumière bleue. Ils ont, bien sûr, des lunettes pour adultes mais, pour moi, le problème est vraiment important pour les ados accrocs aux écrans. Les lunettes izipizi filtrent 40% des lumières bleues émises par nos écrans

Lunettes anti lumière bleue pour les porteurs de lentille

Je propose ces mêmes lunettes de protection pour les personnes qui portent des lentilles.

Traitement anti-lumière bleue pour les lunettes de vue

Dans le choix des verres de lunettes de vue, je propose toujours un traitement durci et un traitement antireflets mais je propose aussi presque toujours un traitement anti lumière bleue. Ce type de traitement avait une mauvaise image il y a quelques années à cause de la couleur des verres et de la déformation des couleurs perçues. Mais les verriers ont fait des progrès et aujourd’hui  il est difficile de voir la différence entre un verre traité et un verre non traité. Si vous passez du temps sur les écrans, n’hésitez pas : optez pour des verres traités anti lumière bleue.

17 avril 2017 | Marie Morvan | conseils de votre opticien  1 Commentaire



Bilan du challenge à mi-parcours

Bilan du challenge à mi-parcours.

Le premier avril, ce n’était pas une blague, je m’engageais  à essayer d’écrire un article par jour pour mon blog, durant un mois complet. Nous sommes le 16 et jusqu’à présent j’ai tenu le coup.

Est-ce facile d’écrire un article par jour ?

défi opticien
Un article par jour, en avril, sur mon métier d’opticien

Non ce n’est pas facile. Je suis dans mon magasin 5 jours par semaine. Si j’ai une minute de libre je dois m’occuper de mes commandes, du montage des verres, des « maudits » papiers, etc…. C’est clair, je ne peux pas écrire d’articles au magasin.

Il reste le soir et les week-ends. Mais je dois m’occuper de ma famille et de ma maison. Je pique donc une heure sur mon sommeil pour écrire. C’est difficile, c’est fatiguant. Heureusement que j’avais triché un peu, j’avais pensé aux articles dès le mois de mars et j’avais commencé à en écrire quelques-uns.

L’article invité d’ELISA, m’a aussi permis de faire une pause d’un jour. C’est très agréable et en plus cet article présentait Douvres sous un angle différent et très positif, merci Elisa!

Vais-je tenir le coup jusqu’à fin avril ?

Je suis déjà satisfaite d’avoir choisi un mois à 30 jours ! J’espère y arriver, mais ce n’est pas sûr !

Comme je l’ai écrit dans l’article ou je parle de mon métier d’opticien, je fais beaucoup de taches très différentes. Je peux ainsi parler de choix des montures, de gamme de lunettes, du choix des verres, de la protection et de la santé des yeux, des lunettes de soleil, des marques….

Cette diversité est très positive, je ne m’ennuie jamais, je suis passionnée par mon métier d’opticien. Mais cette diversité m’aide aussi pour trouver des idées d’articles. Je n’ai aucun problème pour trouver des idées d’articles, j’ai des problèmes d’emploi du temps !

Les photos  de lunettes, du magasin, des verres, de Douvres….

Trouver, prendre et choisir des photos  a, pour le moment, été un de mes soucis. J’essaie d’utiliser de belles photos mais je ne suis pas une championne de la photo. J’ai utilisé un peu du stock de photos que j’avais commandé à Tiaphotos, j’ai demandé de l’aide à des fournisseurs et j’ai pris quelques photos, le compte y est, pour le moment aussi.

Et les publications Facebook, twitter, Pinterest…

Je suis moyennement active sur Facebook, twitter et Pinterest. Je souhaiterai l’être plus. J’ai considéré que pendant ce challenge il fallait faire un effort supplémentaire. C’est très plaisant, mis encore une fois chronophage.

Vous avez été très nombreux à liker mes publications, merci à tous.

En plus décrire les articles j’ai dû répondre à des commentaires. J’aime bien ça ! J’aime bien ces échanges qui étaient très peu nombreux avant le challenge et qui démarrent. Merci à vous de prendre du temps pour commenter mes articles.

Pour résumer :

santé des yeux
opticien, un métier agréable et très diversifié

J’espère tenir encore 14 jours

Merci de me soutenir

Et, pourquoi pas de me proposer un article invité

16 avril 2017 | Marie Morvan | Anna-Sam  Aucun commentaire



Article invité : une shoppeuse à Douvres la Délivrande !

Article invité : une shoppeuse à Douvres la Délivrande !

Lors de la mise en place de mon challenge d’avril, j’avais souhaité que certains de mes clients ou amis me proposent des textes pour mon blog.

Eh bien, cela vient d’arriver, une de mes clientes, ELISA, vient de me faire parvenir un texte que je trouve vraiment sympa.

ELISA a vécu 10 ans à Paris. C’est une « shoppeuse » invétérée ! Elle nous raconte une journée de shopping, chez moi, sur la côte de Nacre, au nord de Caen.

Son style, très différent du mien, est très sympa et la différence est vraiment intéressante.

Je lui laisse la parole. N’hésitez pas à commenter et si l’exemple vous titille, j’attends vos textes !!!

NB : ELISA a souhaité rester anonyme, ce n’est donc pas son vrai prénom. Je le regrette mais, je respecte sa volonté de ne pas s’exposer sur internet. D’autres personnes m’ont annoncé l’arrivée prochaine d’un article, j’espère que les textes seront aussi intéressants que celui d’ELISA et j’espère qu’ils ne seront pas anonymes, cette fois.

Quand on est fan de shopping, que l’on a vécu 10 ans à Paris et que l’on revient vivre en Normandie… Il faut se déshabituer de certains petits rites citadins, c’est parfois un peu difficile mais de découverte en découverte, la Normandie – et entre autre la Côte de Nacre – gagne à être connue !
Je plante le décor: semaine dernière, le soleil pointe son nez et moi, tiraillée entre bronzette et shopping, je ne sais où aller !

Shopping à Douvres la Délivrande :

Je décide de partir à l’aveuglette et de m’arrêter où le vent me portera (quelle aventurière je fais ;-))
Bref, à peine quelques kilomètres de chez moi, je m’apprête à traverser Douvres-la-Délivrande ; c’est décidé, c’est ici que je m’arrête.
Eh bien, laissez-moi vous dire que je ne l’ai pas regretté !
Je ne m’attendais à rien et j’ai été très agréablement surprise.:-)

Après un café, première étape dans une boutique déco et couture

magasin Douvres
A Douvres, un magasin de déco et couture très agréable: Petite Pomme

J’ai commencé par prendre un café à emporter dans une petite échoppe spécialisée, quand mes pas m’ont directement menée chez Petite Pomme, boutique à croquer remplie de merveilles acidulées pour la déco et la couture. Une chose en amenant une autre, je discute avec Aude (gérante hyper souriante) et lui demande où elle a trouvé ses lunettes de vue un brin rétro que je trouve « à tomber ». Et là, je vous laisse deviner….. À Douvres !

Elle m’explique qu’une charmante lunetière s’est récemment installée ici et qu’elle propose des marques de designers très sympas et plein de modèles aux lignes vintage….

Deuxième étape : un magasin d’optique « différent »

tote bag Anna-Sam
Un joli tote bag Anna-Sam

N’en dite pas plus, après avoir réglé mes achats girly chez Petite Pomme, je suis donc la direction indiquée pour me rendre chez Anna Sam, Lunetière !
La vitrine présente à la fois des objets de brocante et de belles lunettes… j’entre !
Marie me reçoit et me guide au milieu de ses jolies montures, clairement le vintage est à l’honneur et j’adore !

La boutique est pleine de charme et Marie me conseille, elle m’explique quelle forme conviendrait mieux à mon visage. Conseils, style, et gentillesse, autant vous dire que j’ai les yeux qui pétillent quand j’essaye LA
paire de lunettes qu’elle me présente…
L’affaire est dans le sac, en l’occurrence un super petit tote-bag Anna Sam offert pour l’occasion. 😉

Troisième étape : un plat italien à emporter

traiteur italien
un traiteur italien vient d’ouvrir ses portes.

Je finis par me dire que mon quota shopping est déjà bien entamé pour la journée et m’autorise seulement une dernière petite douceur en prenant un bon plat à emporter, pile en face, chez un traiteur italien qui vient lui aussi d’ouvrir ses portes.

Je n’ai fait que quatre boutiques cette fois mais il y a encore de quoi faire pour ma prochaine virée douvraise : créatrice de bijoux, dépôt vente, cordonnier, vêtements femme, bref encore de belles découvertes à venir !

Bronzette et gourmandise à Luc sur mer

Pour finir ma journée mi shopping-mi bronzette, je file à Luc-sur-Mer que je rejoins en 5 minutes pour m’installer face à la mer…
Evidement mon œil est attiré par ce petit magasin, là, juste à l’angle sur la digue : La Gui-Gui de Luc. Hmmmmm… Gourmandise quand tu nous tiens ! Jordy et Sam y préparent crêpes et gaufres Bio et autres
glaces et Gui-Gui (le bonbon emblématique du coin). Personnellement je fonds pour une excellente gaufre au chocolat maison ! 😉

Ah, quelle journée …. Vive la Normandie !

ELISA

crèpes
crêpes, gaufres Bio, autres glaces et Gui-Gui

15 avril 2017 | Marie Morvan | Anna-Sam  9 Commentaires