Comment s’adapter aux verres progressifs?

Vous ne voyez pas très bien ni de près ni de loin et devez passez aux verres progressifs. Ce n’est pas complètement évident! Je vous donne quelques conseils ci-dessous.

Des verres progressifs pourquoi ?

Commençons par présenter les 3  catégories de verres  les verres unifocaux qui ne traitent qu’un problème visuel, les verres progressifs qui permettent d’améliorer, à la fois,  la vue de près (presbytie) et de loin (myopie) et les verres dégressifs spécialement adaptés pour certains usages : lecture et ordinateur par exemple.

Les verres progressifs ont fait leur apparition assez récemment. Par le passé les personnes portaient des lunettes à double foyers, plutôt inesthétiques et ne réglant pas tous les problèmes.

Dans les verres progressifs la partie basse du verre est adaptée à la vision de près, la partie haute permet de bien voir de loin. La partie centrale du verre est assez complexe, elle permet une vue correcte à mi-distance et elle permet une transition douce entre la vue de loin et la vue de près.

Les verres progressifs doivent être bien adaptés à votre vision

Je conseille toujours à mes clients de faire une nouvelle visite chez l’ophtalmo avant de passer aux lunettes progressives.  Mais cette visite ne suffit pas, le rôle de l’opticien est aussi déterminant .Les lunettes progressives exigent des mesures très précises :

  • Un bon centrage
  • Une bonne analyse de la distance lunettes-œil
  • La position des lunettes sur le nez

Des astuces pour mieux s’adapter aux verres progressifs ?

verres progressifs
Les verres progressifs apportent un vrai confort de vision, encore faut-il s’y habituer!

L’adaptation est variable suivant les personnes et parfois suivant l’âge. J’ai des clients qui s’adaptent dès le premier jour et d’autres qui mettent un peu plus de temps à les adopter

Voici les conditions pour faciliter l’adaptation :

1 : Si vous devez passer aux verres progressifs, n’attendez pas.

Plus la différence de correction entre le haut et le bas du verre est petite et plus c’est facile de s’adapter.

2 : Portez régulièrement vos lunettes progressives

Si vous ne portez qu’occasionnellement vos lunettes progressives le temps d’adaptation sera beaucoup plus long. En fait le port des lunettes progressives impose de changer quelques habitudes, par exemple pour regarder le sol, pour monter des escaliers….

3 : Pour regarder au loin, garder la tête bien droite.

Vous regarderez par le haut de vos lunettes

4 : pour regarder la terre vous ne devez pas baisser les yeux mais de préférence baisser la tête.

En effet si vous baissez les yeux vous serez dans la zone de lecture c’est-à-dire 30 à 40 cm. Le sol sera flou !

Un des problèmes que rencontrent toujours mes clients c’est comment monter les escaliers. Nous avons tous tendance à baisser les yeux quand on monte un escalier. Avec des verres progressifs il faut baisser la tête pour regarder avec la zone centrale du verre

5 : Evitez de regarder sur les côtés

Nous parlons ici de vision périphérique. La solution est de tourner la tête et de ne pas tourner les yeux. Vous regarderez toujours au milieu de vos verres et non sur les bords. Ceci pose parfois un vrai problème pour la conduite automobile pour certains de mes clients.

verres progressifs Novacel
Après une phase d’adaptation, les verres progressifs, offrent un VRAI confort.
Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociauxShare on Facebook11Tweet about this on Twitter

12 Commentaires

  1. j’ai un vertige car j’ai jamais porter des progressifs, j’ai pris note de vos conseils*, faut il les garder sur le nez?
    j’espère que ca va marcher, merci pour votre aide

    • Bonjour Lilika,
      Vous ne devriez pas avoir de vertige. Il faut juste apprendre à se servir de vos nouveaux verres progressifs. A chaque fois que vous vous sentez mal, réfléchissez à ce que vous regardez : au loin, il faut regarder dans le haut de vos lunettes, votre tableau de bord, votre ordi, le milieu du verre; au près (40 cm env) le bas du verre. Mais, par exemple,si en marchant vous regardez vos pieds/le trottoir en baissant les yeux ce sera très désagréable! Étonnamment vos pieds sont au loin! il faut baisser la tête! Faîtes l’exercice de réfléchir, changer l’orientation de votre regard… et cela deviendra vite automatique. Il faut compter 1 à 2 semaines.
      Si après tout ça les sensations de vertiges continuent il faut étudier 2 pistes : 1) faites vérifier le centrage et la hauteur de montage de vos verres par votre opticien. (il doit aussi vérifier l’axe de votre astigmatisme) 2) la géométrie de vos verres ne vous est pas adaptée, il faut en changer.
      Il y a très peu de pathologies qui empêchent de s’adapter aux progressifs, il faut juste apprendre!
      Bon courage Lilika, je reste à votre disposition pour toute autre question!

  2. Bonjour, je porte des verres progressifs depuis 6 ans environ, je suis également myope , je viens de changer de monture avec des verres de la même correction que les précédents et de la même marque, même gamme bref exactement identiques. (BBGR Anateo) Mon confort visuel n’est plus le même par contre, sur les côtés des verres le flou est plus présent, sur le bas également, j’ai du mal à m’y faire. En effet avec les anciennes montures les zones d’aberrations étaient moins présentes. Je me demande si cela n’est pas dû à la forme de ma nouvelle monture, en effet j’avais une rectangulaire assez basse (30 mms de hauteur de verre et là j’ai une arrondie avec des verres de 40 mms de hauteur et qui est moins large aussi d’ailleurs d’environ 6 mms) , ceci explique t’il la différence de confort puisque le champ de vision est plus important ? Si cela en est la cause je vais faire le choix de revenir sur la même forme que je portais auparavant (que je porte d’ailleurs depuis des années bien avant d être presbyte).

    Grand merci pour votre future réponse

    • Bonjour laurence,

      Normalement vous devriez être mieux avec vos nouvelles lunettes.

      D’après les mesures que vous me donnez vous devez être passée d’un progressif court à un progressif normal. De ce fait la passation d’une correction à l’autre est plus longue. Il faudrait s’y habituer car c’est mieux! votre vision à distance intermédiaire (ordi, tableau de bord de la voiture) doit être plus confortable car c’est la vue qui est « sacrifiée » sur un progressif court. Après, vos champs de vision changent, il faut juste s’y habituer. Là ou vous voyez des zones d’aberrations maintenant, il n’y avait pas de correction avant : c’était flou car en dehors de la lunette!

      Puis voyez avec votre opticien pour valider le centrage des verres pour qu’il soit à l’identique des précédente (pleine pupille, bas de pupille…). Apportez lui vos anciennes lunettes pour comparer les 2.

      Donc 2 étapes : valider le centrage, s’entêter un peu! Vous avez (normalement) un verre plus confortable, tirez en parti!

      Bonne journée Laurence! Tenez moi au courant!

      Marie, Votre opticien Anna Sam

  3. Bonjour Marie et grand merci pour votre réponse !
    j’ai lu attentivement vos explications mais je ne comprends pas bien cette phrase:
    « Là ou vous voyez des zones d’aberrations maintenant, il n’y avait pas de correction avant : c’était flou car en dehors de la lunette! »
    Pouvez vous m’expliquer cela plus clairement ?
    Je n’avais pas de flou justement avec mon ancienne monture, c’est avec la nouvelle que j’en ai, et aujourd hui je me suis rendue compte qu’en portant la nouvelle monture sur le bout de nez ma vision est bien meilleure, quasiment identique à la précédente . Je n’ai pas envie non plus de me contorsionner dans tous les sens pour y voir clair c’est horrible …
    Encore merci de votre attention à mes messages

    Laurence

      • Re bonjour Laurence,
        Un verre progressif court est un verre sur lequel la variation de puissance pour la vision de loin puis la vision intermédiaire puis au près se fait sur 14 ou 16 mm au lieu de 19 /20 mm. C’est un peu complexe comme explication, désolée! En général un progressif court est nettement moins confortable.
        en espérant avoir répondu à vos questions
        Bonne journée
        Marie
        Votre opticien Anna Sam

    • Bonjour Laurence,

      Si j’ai bien compris vos informations votre ancienne monture était plus petite, donc la zone de correction était plus petite!

      Si vous êtes mieux quand vous éloignez vos verres de vos yeux, il y a 2 explications possibles :
      1)Votre verre est monté trop haut : il faut aller voir votre opticien pour vérifier ce point.
      2) ou votre correction de la myopie est trop forte, il faut vérifier votre correction par un examen de vue que votre opticien doit pouvoir faire aussi. (Avez vous vos 2 ordonnances? l’ancienne et la nouvelle?)
      Si votre achat est récent vos verres ont une garantie adaptation, donc votre opticien doit pouvoir changer le montage ou la correction de la myopie sans incidence financière. Si c’est plus loin… aie!
      Bonne journée
      Marie
      votre opticien Anna Sam

      • Bonjour Marie

        Merci infiniment pour toutes vos explications. Mes verres ont exactement la meme correction que les précédents ma myopie est restée la même et la presbytie aussi, les ordonnances ont un an d écart environ. J’ai rv avec mon opticien demain l’achat a été réalisé il y a une semaine seulement donc ça va . J’espère qu’elle comprendra mon problème. Donc si le verre est mointé trop haut elle devra en commander des autres ou éventuellement me proposer une autre monture qui permettra de garder ceux ci ? J’aimerais cette solution car j’ai du mal à me faire à la grandeur de celles ci sniffff

        Excellent journée Marie

  4. Bonjour Marie,

    Je vous donne des nouvelles de ma visite chez l’opticien. Donc d après elle mes problèmes d’adaptation sont en effet dus au fait que j’avais des verres progressifs courts jusqu’à maintenant et là en effet j’ai des verres progressifs longs. OK jusque là, je voudrais simplement avoir votre avis, est ce que le fait de passer aux courts va vraiment éliminer les soucis que j’ai eus ? Car ce qui m’ennuyait beaucoup avec les longs c’est que sur la vision latérale il y avait beaucoup plus de flous, il suffisait que je regarde un peu sur le côté pour que le flou s’installe. Plus précisément ma question est: avec les courts est ce que ce souci sera réduit ?

    Merci Marie !
    Bien à vous,

    Laurence

    • Bonjour Laurence,

      Pour vous répondre il faut rentrer dans la technique de fabrication du verre pour comparer la répartition des zones de flou. Je ne connais pas vos verres, donc idéalement parlez en avec votre opticien.

      Toutefois, un progressif long est plus confortable. Normalement les zones de flou sont plus douces et plus réparties, nettement moins sensibles. Pour moi votre malaise vient du fait que vous aviez adapté votre façon de voir et de bouger à vos anciens verres.

      A votre place, mais ce n’est que mon avis, je tenterais d’insister un peu plus. Quand vous ne chercherez plus les zones intermédiaires ou de près aux mauvais endroits de vos nouveaux verres, vous serez encore mieux qu’avec les anciens. De façon automatique, vos yeux et votre tête vont bouger pour que la vision soit bonne, vous n’y réfléchirez plus. Il faut laisser le temps de l’apprentissage. Mais au bout, je vous le redis, le confort est normalement plus important. Votre opticien peux vous laisser encore un peu de temps. Moi j’insisterai 1 mois (je dis 15 jours dans mon magasin); si dans 1 mois vous êtes toujours inconfortable, changez. Mais soyez optimiste, ne vous braquez pas contre ces nouveaux verres et vous verrez vous devriez être contente au final. je vous le redis : un progressif long est mieux qu’un progressif court, c’est dommage de « descendre » en gamme alors qu’un peu de patience devrait régler les choses.
      Bonne journée!
      Marie
      Votre opticien Anna Sam
      Douvres la Délivrande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *